NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

UN EXPERT ANNONCE LA CRÉATION PROCHAINE D’UNE BANQUE ISLAMIQUE AU SEIN DE L’UEMOA


  8 Mai      75        Finance (3696),

   

Dakar, 8 mai (APS) – Le président directeur général de l’Institut africain de la finance islamique (AIIF), Mamadou Lamine Mbacké, a annoncé la « création imminente » d’une banque islamique au sein de l’espace UEMOA, l’Union économique et monétaire ouest africaine.

« L’AIIF annonce la création imminente d’une banque islamique dans l’UEMOA, dans le cadre d’un partenariat avec un groupe d’experts disposant de plusieurs dizaines d’années d’expérience au niveau international », a-t-il dit.

Il intervenait lundi lors de la 5ème édition du Forum international sur la finance islamique de l’Afrique de l’Ouest, à Diamniadio, rencontre à laquelle participaient plus de 200 institutions sur le thème « Afrique de l’Ouest-Pays du Golf : le pont des investissements directs ».

Selon M. Mbacké, l’Institut africain de la finance islamique va par ailleurs lancer plusieurs autres projets dont celui portant sur la création d’une association de microfinance islamique « au capital d’un milliard de francs CFA avec des partenaires turcs et sénégalais ».

« L’AIFF est heureux d’annoncer le lancement du premier fonds d’investissement conforme avec la charria en Afrique de l’Ouest en partenariat avec une banque d’affaires », a dit son PDG.

Si l’on en croit Mamadou Lamine Mbacké, l’institut africain de la finance islamique a formé plus de 2000 professionnels dans la sous-région et « est plus que jamais engagée à apporter sa contribution dans les efforts du gouvernement » visant à « faire du Sénégal un hub de la finance islamique » en vue de contribuer à l’émergence.

Il a sollicité le soutien du gouvernement sénégalais « pour la concrétisation de tous ces projets » qui, selon lui, « constitueront une étape importante dans l’objectif de bâtir une industrie financière islamique au Sénégal ».

Le président directeur général de l’Institut africain de finance islamique signale que dans cette perspective, ce forum « vise à promouvoir la destination de la CEDEAO en vue d’y attirer les investisseurs du Golfe (arabique) qui cherchent de nouvelles opportunités d’investissements ».

Le PDG de l’AIIF a fait savoir que « d’importants thèmes » seront abordés lors de ces deux jours de ce forum international, dont « La Fine tech islamique et les opportunités pour l’Afrique », « La microfinance islamique et la finance islamique sociale, quelles sont les opportunités pour l’Afrique ».

« Durant ces travaux, a-t-il renseigné, nous nous évertuerons à positionner les projets des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose (35 Km de Dakar) comme des opportunités pour les investisseurs du Golf et mettre en exergue l’appui de la Finance islamique dans la mise en œuvre du PSE ».

Dans la même catégorie