MAP Sénégal: la candidature à la présidentielle n’est pas une condition pour obtenir la liberté provisoire (ministre de la justice) MAP Conférence sur le rôle de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains dans la préservation de la sécurité spirituelle en Afrique les 24 et 25 février à Kampala MAP Gabon: Huit morts et plusieurs blessés dans un accident de la circulation MAP Afrique du Sud: les élections générales fixées au 29 mai (Présidence) MAP Nucléaire: Les actions en faveur du continent africain constituent une priorité stratégique pour le Maroc (Ambassadeur) MAP Somalie: un attentat à Mogadiscio fait 5 morts MAP Sénégal/Présidentielle 2024 : Le Conseil Constitutionnel entérine la liste définitive des 19 candidats MAP IOSCO : Mme Hayat réélue à la présidence du Comité Régional Afrique et Moyen-Orient MAP Gabon: La croissance devrait s’établir à 3% en 2024 (FMI) MAP La désintégration de la société sud-africaine, résultat de la dépossession des Noirs de leurs terres (étude)

Un Forum national sur la gouvernance publique du 5 au 8 décembre prochains


  1 Décembre      114        Evénements (533),

 

BRAZZAVILLE, 1er DEC (ACI) – Le ministère du Contrôle d’Etat, de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs, organisera  du 05  au 08 décembre prochain à Brazzaville, le Forum national sur la gouvernance publique (Fngp), en vue d’une politique d’intégration au développement et d’amélioration de la gouvernance.

Placé sur le thème, «Contrôle d’Etat, qualité du service public et lutte contre les antivaleurs : trois outils au service de la performance de l’action publique», ce forum vise des objectifs entre autres   de définir une approche stratégique et la mise en œuvre d’une démarche participative, d’améliorer des politiques nationales de contrôle  d’Etat, de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs et  de faire un  état des lieux de la gouvernance publique au Congo.

Ce forum  va édifier les participants sur les contributions, l’organisation et le fonctionnement du ministère du Contrôle d’Etat, de la qualité du service public et de la lutte contre les antivaleurs. Aussi, a cette occasion les participants vont réfléchir sur la mise en place d’un référentiel d’évaluation de la performance de l’action publique.

Au cours  de ce forum, les interventions des exposants se feront sur la base de leurs profils et expériences dans les domaines de contrôle administratif, finances publiques, droit, gestion d’entreprise, contrôle de gestion, fiscalité, audit et contrôle interne, conformité, management des risques et économie.

Il connaitra la participation de près de 1 500 000 personnes, dont un tiers en présentiel, à Brazzaville, le reste via une plateforme virtuelle. Il connaîtra la participation  des représentants des administrations centrales et décentralisées, des entreprises et établissements publics, le système des Nations unies, des partenaires financiers et techniques, des organismes professionnels nationaux et internationaux, des confessions religieuses et de la société civile, qui travailleront dans quatre ateliers de réflexion et de recherche de solutions.

Dans la même catégorie