AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal GNA Driver’s mate jailed for defilement ACP Les directions provinciales de l’ACP mobilisées contre toute tentative de spoliation du patrimoine de l’entreprise

Un Forum pour aider les entreprises camerounaises à relever les défis économiques par le biais de l’innovation


Abidjan, 1er nov 2016 (AIP) – Dans le but d’aider les entreprises locales de toutes tailles à se préparer et à se mettre au point pour l’économie numérique, une société spécialisée dans le domaine de l’application logicielle pour l’entreprise, SAP Afrique, va organiser un Forum des Affaires le 8 novembre à Yaoundé au Cameroun.

Selon un communiqué de presse publié par African Media Agency (AMA), le Forum aura pour objectif d’assister les entreprises à découvrir de nouvelles voies pour optimiser leurs processus d’affaires, à collaborer avec les clients et employés par le biais d’une expérience simplifiée.

Etant le premier en son genre à se tenir dans le pays, le Forum ambitionne de faire découvrir le rôle de la technologie pour promouvoir les efficiences à travers des innovations telles que Cloud et les analytiques.

Le Forum dévoilera aussi comment les entreprises camerounaises pourront bénéficier des plateformes digitales SAP avec des modèles d’affaires transformationnels pour réinventer les processus de la finance, des ressources humaines, et de la logistique.

Selon la Banque Mondiale, bien que le Cameroun soit moins dépendant du pétrole que d’autres pays africains exportateurs du brut, les revenus pétroliers représentent toutefois à peu près 20% de l’ensemble des recettes et aux alentours de 45% des exportations globales. Cette dépendance réaffirme la nécessité de profiter des avantages de nouvelles innovations pour créer d’uniques possibilités et d’expériences des affaires pour que le Cameroun devienne attrayant pour les investisseurs internationaux.

cmas

Dans la même catégorie