MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Un groupe finlandais remporte les contrats de construction de deux projets solaires au Kenya


  15 Novembre      28        Développement durable (3791),

   

Nairobi, 15/11/2018 (MAP)- Le groupe finlandais Wärtsilä, à travers sa filiale Wärtsilä Eastern Africa, vient de remporter au Kenya deux contrats d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction de deux projets solaires, situés respectivement à Kesses, à l’ouest du pays et à Lamu, proche de la frontière somalienne, rapportent jeudi les médias kényans.

Le premier parc qui sera situé à Lamu et doté d’une capacité énergétique de 40 mégawatts, est développé par la société chinoise Kenya Solar Energy Limited (KENSEN).

Le second parc, quant à lui, sera développé par la société néerlandaise Alten Renewable Energy Developments BV à travers sa filiale Alten Kenya Solarfarms et sera basé à Kesses, à l’ouest du pays. Il sera doté d’une capacité de production de 40 mégawatts.

Wärtsilä Eastern Africa devra fournir 160.000 panneaux équipés de suiveurs solaires, un système qui a la particularité, selon des responsables de la société, d’orienter en permanence les panneaux, suivant la direction du soleil maximisant ainsi la production journalière.

En dehors du parc, Wärtsilä Eastern Africa se chargera de construire une sous-station de 33/220 kV sur le site du projet de Kesses pour la connexion au réseau national. La sous-station permettra la transformation de la puissance de moyenne tension (33 kilovolts) en haute tension (220 kilovolts).

La mise en œuvre globale du ce projet nécessitera un investissement de quelque 10 millions de dollars.

Le Kenya s’est tourné ces dernières années vers les énergies géothermique, solaire et éolienne pour rompre petit à petit avec l’énergie thermique jugée bien trop coûteuse et polluante. Depuis lors, plusieurs projets solaires voient le jour dans le pays.

Dans la même catégorie