ACP Neuf  nouveaux cas confirmés de  maladie à virus Ebola enregistrés lundi  au Nord-Est de la RDC GNA Suzuki plans production plant for Ghana GNA Financial sector needs professionals with integrity- Osei Gyasi GNA Ghana, Guinea to sign cooperation agreement on bauxite development ACP Ouverture de la 31ème session de l’IDAK à Lubumbashi ACP Réunion du comité de pilotage du projet PADIR prévue le 22 mars 2019 ACP M. Laya Sinsu désigné directeur général ad intérim à la SCTP GNA Armed Forces inaugurate Multipurpose Hall in Kumasi GNA Opanka The underrated rap gem GNA Footballer, driver’s mate remanded for robbery

Un millier de policiers et gendarmes déployés pour sécuriser le festival de jazz de Saint-Louis (gouverneur)


   

Dakar, 11 mai -(APS) – Un millier de policiers, de gendarmes et d’agents de sécurité en civil ont été mobilisés dans le cadre de la sécurisation du 24ème Festival international de Jazz qui s’ouvre mercredi soir à Saint-Louis (nord), a annoncé Alioune Aidara Niang, gouverneur de la région.

 »Ce sont certainement plus d’un millier d’agents de la police, de la gendarmerie et d’éléments de sécurité en civil qui ont été mobilisés pour sécuriser la manifestation », a-t-il notamment déclaré à des journalistes.

Le gouverneur de la région de Saint-Louis s’exprimait au retour d’une visite des sites devant abriter les manifestations, des établissements hôteliers et sites dédiés aux foires commerciale et artisanale.

 »Il s’agissait pour nous de voir l’opérationnalité du dispositif sécuritaire mis en place sur instruction des autorités supérieures. Nous avons pu constater que la police comme la gendarmerie sont en train de déployer les hommes sur le terrain », a-t-il indiqué.

Selon lui, le dispositif sécuritaire mis en place permet de fixer des éléments de sécurité dans les lieux de la manifestation, aux alentours à l’entrée et dans les réceptifs hôteliers.

 »Tout est en train d’être mis en place. Il y aura également des éléments mobiles et d’autres en civil », a précisé M. Niang.

La gendarmerie va prendre en charge la sécurisation du fleuve avec l’utilisation de ses vedettes dans sa zone de sa compétence. L’armée va se charger de la frange atlantique avec des vedettes de la marine nationale déjà positionnées à la base navale, a-t-il précisé.

 »Il n’y a pas une menace spécifique sur Saint-Louis, mais le contexte dans lequel nous évoluons nous oblige à être dans des postures de veille et d’attention. On ne peut plus faire la sécurité comme les gens le faisaient par le passé », a fait valoir le gouverneur.

Des responsables locaux de la police, de la gendarmerie et de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers ont participé à cette visite.

La 24ème édition du Festival international de Jazz de Saint-Louis a failli ne pas se tenir à la suite d’un arrêté préfectoral interdisant l’évènement pour des raisons liées à la non prise en charge adéquate de sa sécurisation par les organisateurs. Des concertations ouvertes aux promoteurs hôteliers de la ville ont par la suite permis de trouver une solution à ce problème.

AKS/ASG

Dans la même catégorie