ANP 2ème session extraordinaire du parlement de la CEDEAO : Les députés communautaires examinent le projet de budget 2022 de l’institution ACP Les parents appelés à scolariser les enfants non-voyants ACP Ituri : la CNSS débloque près de 184.987.800 FC pour les allocations du premier trimestre 2021 ACP Evaluation de l’accord de coopération COMESA et incubateur cuir de l’OPEC ACP Justice/RDC : le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation AGP Boké/célébration de Maouloud: Les fidèles musulmans prient pour la paix et l’unité nationale en Guinée AGP Conakry/environnement: Vers l’aménagement de 22 ronds-points et espaces publics de la ville ANG ANP/Gabinete de Assessoria de Imprensa nega gastos de mil milhões de francos CFA no arrendamento de instalações para funcionamento do órgão ANG Presidenciais’2021/ Missão de observadores avalia positivamente processo eleitoral cabo-verdiano Inforpress Présidentielle’2021: la mission d’observation évalue positivement le processus électoral en mettant en avant la civilité

Un mouvement ambitionne de fédérer les compétences de Fatick


  21 Janvier      30        Développement humain (244), Travaux publics (399),

   

Dakar, 21 jan (APS) – Un mouvement ambitionnant de fédérer compétences et initiatives de solidarité autour des enjeux du développement de Fatick (ouest) a été mis en place ce week-end, avec à sa tête le directeur général de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP), Pape Khaly Niang.

« Notre stratégie de développement repose sur des actions mobilisant des initiatives locales venant des populations avec l’aide technique et financière de l’Etat », a expliqué M. Niang, dimanche, lors de la cérémonie de lancement de ce mouvement dénommé « And Doolel Fatick ».

Selon Pape Khaly Niang,  »And Doolel Fatick » compte dérouler ses actions à partir d’une « approche inclusive », complétée par « un contenu politique, économique social et environnemental », de concert avec l’Etat, les élus locaux, les populations, les organisations de la société civile ainsi que les partenaires techniques et financiers.

A l’initiative d’un groupe de Fatickois venus d’horizons divers et pouvant se prévaloir d’expériences tout aussi diverses, le mouvement  »And Doolel Fatick » (ANDOFA) veut s’inspirer de principes « comme le partenariat, le cofinancement, l’aide à la formation, l’accompagnement des entrepreneurs locaux et la participation de tous », a expliqué son coordonnateur.

Dans la même catégorie