AGP Gabon/Covid-19: Une opération d’appui aux personnes vulnérables lancée à Libreville AGP Gabon: Le Syndicat la Sentinelle souhaite des réformes profondes de la Marine marchande AIP 69 nouveaux cas de COVID-19 le 19 septembre 2020 (Ministère) AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs

UN NOUVEAU COMITÉ CONSULTATIF POUR SOUTENIR LA RELANCE DE L’EXPLORATION EN AFRIQUE


  29 Juillet      20        Environnement/Eaux/Forêts (2071),

   

Dakar, 29 juil (APS) – La Chambre africaine de l’énergie a annoncé la nomination d’un nouveau Comité consultatif pour soutenir la relance de l’exploration en Afrique.

Selon un communiqué de presse, « en collaboration avec son nouveau comité d’exploration, la Chambre africaine de l’énergie travaillera sur une feuille de route pour la reprise de l’exploration ».

« Alors que les marchés de l’énergie deviennent de plus en plus compétitifs et que de nouvelles frontières émergent chaque année, la nécessité pour les juridictions africaines de rester compétitives et d’attirer des capitaux et des technologies sur leurs superficies est plus importante que jamais », souligne le communiqué.

Le président de la Chambre africaine de l’énergie, Nj Ayuk, déclare à ce sujet que « l’Afrique reste l’une des régions les moins explorées de la planète, mais où parier sur l’exploration s’est avéré un énorme succès ».

Il a souligné que « des découvertes récentes au Sénégal ou au Mozambique ont montré les récompenses que les explorateurs obtiennent en pariant sur l’Afrique ».

« Nous devons travailler sur un dialogue plus fort pour rendre nos bassins sédimentaires compétitifs et attrayants pour les explorateurs, et pour faire remonter le nombre de puits de forage sur nos blocs », a-t-il exhorté.

L’industrie de l’exploration a été la plus touchée par la pandémie de la Covid-19 et la chute historique des prix du pétrole qui a suivi.

La plupart des programmes d’acquisition sismique et de forage exploratoire ont été suspendus ou complètement annulés en raison de la détérioration des conditions du marché.

Dans la même catégorie