GNA NPP, NDC have equal slots on Appointments, Business Committees of parliament GNA Ministry of Aviation to engage BA on flights to London GNA COVID-19: Ghana confirms six more deaths MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials

UN NOUVEAU SYSTEME DE FORMATION PROFESSIONNELLE « CBB-LMD » PRESENTE AUX ACTEURS DE L’EDUCATION A SOKODE


  7 Janvier      11        Emploi (263),

   

Sokodé, 7 jan. (ATOP) – Un nouveau système de formation professionnelle intitulé « CBB-LMD » a été présenté aux acteurs intervenant dans la formation professionnelle, le mercredi 6 janvier à Sokodé au cours d’un atelier.
Ce système qui signifie « CAP, BT, BTS, Licence, Master et Doctorat » est l’œuvre du fondateur du Centre Informatique de Formation et d’Orientation Professionnelle (CIFOP). Le CBB-LMD est un cursus de formation qui ouvre la porte aux élèves de niveau minimum de la classe de 5ème et leur permet d’évoluer du certificat d’Aptitude Professionnel au doctorat selon leurs moyens. Avec ce système, l’apprenant peut continuer ou arrêter ses études avec un niveau professionnel de formation et reprendre dès que les conditions lui sont favorables. C’est un système qui favorise en même temps que la spécialisation, la recherche à tous les niveaux du cursus ainsi que le perfectionnement.
Par ailleurs, les participants à cet atelier ont réfléchi sur les causes du chômage au Togo, l’orientation au plan national, le système d’enseignement et de la formation professionnelle, la mise en place d’un système de formation professionnelle harmonisé et accessible à tous les niveaux d’âges et d’enseignement et la sécurisation des diplômes.
Le fondateur de CIFOP, Kpandja Nadjomb Gmadjiwè a expliqué que ce projet de formation professionnelle déjà présenté au ministère chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, fait suite au constat de la dégradation de la formation professionnelle au Togo. Selon lui, après la présentation de ce nouveau système à Sokodé, les contributions des acteurs au débat seront intégrées pour améliorer le projet avant d’être présenté à Lomé devant les autorités ministérielles, les cadres et les acteurs de la formation professionnelle pour sa prise en compte.

Le secrétaire général de la préfecture de Tchaoudjo, Daro Ouro-Akondo Tchagao a félicité le promoteur de ce nouveau système de formation professionnelle pour son projet innovateur qu’il entend introduire dans les offres et cycles de formation. Il a indiqué que ce nouveau système qui s’adapte à l’évolution du marché du travail suscitera une réflexion sur l’harmonisation des curricula de formation professionnelle.
Le CIFOP est la toute première école qui a introduit la formation modulaire au Togo en 1986. Son fondateur a également initié la création des Brevets de Technicien tertiaires notamment en secrétariat, comptabilité et commerce pour établir un pont entre le CAP, le BEP et les BTS.

Dans la même catégorie