APS COVID-19 : LE SOUTIEN DE LA FAMILLE DU FOOTBALL ESTIMÉ À PLUS DE 109 MILLIONS DE FRANCS (COMMUNIQUÉ) ANGOP Executivo « baixa » preço de venda de diamantes ANGOP COVID-19: Polícia impede entrada ilegal de 19 cidadãos da RDC ANGOP Executivo reduz ministérios de 28 para 21 APS VERS UN PARTENARIAT ‘’BÉNÉFIQUE’’ ENTRE LE COSEC ET L’APS APS COVID-19 : LES SOCIÉTÉS DE LIVRAISON S’ADAPTENT AUX NOUVELLES MESURES APS COVID-19 : UN SÉNÉGALAIS S’ILLUSTRE DANS LA LUTTE CONTRE LA PANDÉMIE EN ITALIE ANG Decretado Estado de Emergência na Guiné-Bissau ANG Comunidade internacional disponibiliza 16 milhões de dólares para combater coronavirus ANP La pandémie du COVID 19 : Le Président de la République prend des mesures sociales

UN OFFICIEL PROPOSE DE DÉVELOPPER LA ‘’CULTURE DE L’INFORMATION’’ SUR LES OFFRES D’EMPLOI


  9 Décembre      16        Education (2438), Emploi (199), Société (16628),

   

Dakar, 8 déc (APS) – Le directeur de l’emploi au ministère du
Travail, Demba Diop, a plaidé, samedi, à Saint-Louis (nord), pour le
développement au Sénégal d’une ‘’culture de l’information’’ sur le
marché de l’emploi, pour permettre aux diplômés d’avoir une bonne
connaissance des offres d’emploi.

C’est un ‘’défi majeur’’ à relever par le Sénégal, ‘’pour une bonne
visibilité des offres d’emploi, au profit des jeunes demandeurs
d’emplois’’, a souligné M. Diop.

Il introduisait un panel organisé par l’association Alumini-Wasanar,
qui réunit les diplômés de l’Université Gaston-Berger (UGB) de
Saint-Louis, sur l’emploi et l’insertion professionnelle.

‘’Les étudiants ne sont pas forcément des chômeurs, ils doivent avoir
un projet professionnel, en sachant ce qu’ils veulent faire sur les
cinq ans à venir, par exemple’’, a suggéré Demba Diop.

Lors du panel présidé par le professeur Ousmane Thiaré, recteur de
l’UGB, en présence des diplômés de ladite université, il a invité les
étudiants à préparer leur ‘’développement personnel’’ et à s’armer de
‘’compétences numériques’’.

Il a décrit un marché du travail caractérisé par la ‘’précarité de
l’emploi et sa robotisation’’, avec l’émergence des nouvelles
technologies, avec des entreprises constituées, au Sénégal, à ‘’98 ou
99% et petites et moyennes entreprises/petites et moyennes industries,
dont seules 2% sont capables de recruter’’.

Les universités les plus avancées ont très tôt compris que ‘’leur
développement et leur épanouissement dépendaient à plusieurs égards de
l’implication de leurs propres diplômés dans leur fonctionnement’’, a
souligné M. Diop.

En marge du panel, l’association Alumini-Wasanar a offert 45 bourses
sociales à des étudiants de l’UGB.
BD/ESF

Dans la même catégorie