APS THIÉNABA : DES ’’ÉTUDES SONT EN COURS’’ POUR L’ÉLECTRIFICATION DU VILLAGE DE THIOTY (DG SENELEC) AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 23/10/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’UE appelle les acteurs politiques ivoiriens à accélérer le dialogue MAP Guinée/présidentielle : 5 morts dans des violences post-électorales AGP Gabon: Reprise progressive des activités de la Société des bois de Lastourville ANP Niger : Les nouveaux membres du Comité Scientifique du CNRA se présentent au Premier Ministre ANP DIFFA : Cérémonie de présentation de semences améliorées produites par l’ONG WHH AGP Gabon : Evolution de la crise sanitaire, Task force et actualité international au menu du point de presse du Porte-parole de la Présidence APS DEUX PIROGUES DE MIGRANTS CLANDESTINS INTERCEPTÉES CE VENDREDI, AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le CEECI et plusieurs organisations estudiantines rendent hommage à Alassane Ouattara à l’UAO de Bouaké

UN PARTENARIAT ENTRE LA SFI ET L’OCP AFRICA POUR RENFORCER LE RIZ ET LE MILLET


  29 Septembre      52        Economie (10053),

   

Dakar, 28 sept (APS) – La Société financière internationale (IFC, en anglais), membre du Groupe de la Banque mondiale, a annoncé avoir scellé un partenariat avec OCP Africa, filiale du Groupe OCP et leader mondial du marché du phosphate et de ses produits dérivés, en vue de renforcer les filières riz en Côte d’Ivoire et millet au Sénégal.

L’objectif consiste aussi à « contribuer à l’amélioration du niveau de vie de milliers de petits producteurs », souligne-t-elle dans un communiqué.

Ces cultures, bien qu’ »indispensables pour garantir la sécurité alimentaire de ces deux pays d’Afrique de l’Ouest », ont des « rendements bien inférieurs à leur plein potentiel en raison notamment d’un manque de professionnalisation, de pratiques agricoles inadaptées et d’un accès insuffisant au financement ».

« Dans le cadre de ce partenariat, souligne le communiqué, IFC va fournir des services-conseils aux agriculteurs et aux groupements agricoles membres du programme Agribooster d’OCP Africa avec l’ambition de faire bénéficier, d’ici 2022, près de 12 000 agriculteurs ivoiriens et sénégalais. »

L’objectif de ce projet consiste à « renforcer les compétences techniques, financières et managériales des coopératives et d’améliorer les pratiques agricoles en intégrant des solutions intelligentes relatives au changement climatique pour la gestion de l’eau et des sols ».

« Aussi, il vise à accélérer la digitalisation des systèmes de paiements dans les deux chaînes de valeur et le développement d’un outil de notation pour améliorer l’accès au financement des agriculteurs. »

Dans la même catégorie