NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Un programme de bourses de doctorat « esprit libre » de l’ULB aux chercheurs de pays en développement


Kinshasa, 06 juillet 2017 -(ACP)-L’Université libre de Bruxelles (ULB) vient de lancer un programme de bourses « Esprit libre » pour les chercheurs des pays en développement désireux de mener des recherches sur les questions relatives aux droits et libertés, a rapporté jeudi à l’ACP, le Pr Michel Lusamba, directeur du Centre de recherche en aménagement du territoire et urbanisme (CRATU) .
Selon la source, ces bourses se rapportent aux thématiques de recherche qui touchent aux droits de la personne humaine, à la liberté d’expression, de pensée ou d’opinion , aux crimes de masse , aux violations des droits humains , aux violences politiques et aux pratiques autoritaires.
L’ancrage de la recherche concerne les disciplines des sciences sociales suivantes : droit, histoire, psychologie, sociologie, anthropologie, sciences politiques, philosophie, sciences économiques, sciences de communication, sciences du langage, études littéraires etc.
L’Institut supérieur d’architecture et urbanisme(ISAU), l’Institut national du bâtiment et des travaux publics (INBTP), l’Université Kongo, le CRATU et l’Association des architectes du Congo travaillent en partenariat avec l’Université de Libre de Bruxelles et l’Université de Liège dans le cadre de ce projet. La date limite d’introduction des candidatures est fixée au 15 septembre 2017 prochain. ACP/Kayu/Bsg/Kgd

Dans la même catégorie