MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Un programme international d’open-innovation « Smart-up » se tient à Côte d’Ivoire


  20 Mai      58        Economie (22786), Innovation (317),

   

Abidjan, 20 mai (AIP) – Le groupe Attijariwaffa bank a procédé vendredi à l’amphithéâtre du Vitib à Grand-Bassam, au lancement de son programme international d’open-innovation « smart-up » réunissant une quarantaine de développeurs issus du groupe et des acteurs extérieurs devant produire des solutions innovantes répondant à un challenge proposé.

Le directeur général de la filiale du groupe à Abidjan, Coulibaly Daouda a expliqué que ce Hackathon  à dimension internationale se déroule du vendredi au dimanche simultanément sur cinq villes, notamment Casablanca, Tunis, Paris, Dakar et Abidjan. Il a indiqué que ce programme permet à sa structure de faire émerger des talents, des innovations enfouis dans le paysage ivoirien.

« Cela permet aux jeunes de libérer leurs énergies, de proposer des projets innovants qui peuvent à la fois servir la banque mais qui peuvent aussi servir les populations », a-t-il indiqué, soulignant que l’innovation est devenue aujourd’hui un levier de premier ordre pour poursuivre les ambitions grandissantes aussi bien sur le marché local qu’à l’international de son groupe. « Le groupe Attijariwafa bank l’a inscrit au cœur de sa stratégie de développement », a-t-il soutenu.

« Je vous demande d’oser, de croire en vous et de libérer vos énergies », a-t-il lancé à l’endroit des «Hackathoniers ».

La responsable de l’équipe screendy, venue du Maroc, Marva Cheikh Youssef a pour sa part expliqué que l’ambition du programme Smart Up est de susciter et promouvoir des solutions nouvelles répondant aux besoins de développement du groupe. « C’est vraiment une idée extraordinaire, ils vont aider la banque à innover », a-t-elle déclaré.

Elle a expliqué que le Hackathon est une compétition, qui se déroulera sur 48 heures non-stop. « Le principe est d’imaginer, d’inventer et de créer en mode marathon », a-t-elle indiqué. Pour cette phase 1 du Hacktahon, les deux premiers de la Côte d’Ivoire seront désignés par un jury local et bénéficieront pour le 1er d’un chèque de 3.000.000 F CFA, le 2ème d’un chèque de 2.000.000 F CFA et le 3ème, 1.000.000 F CFA, a-t-elle poursuivi.

Les équipes gagnantes recevront des prix financiers et intègreront un cycle d’incubation de cinq semaines au sein du Laboratoire d’Innovation créé par le groupe Attijariwafa bank. Au terme de ce programme regroupant les cinq villes précitées, les solutions retenues seront accompagnées par le groupe dans le cadre de partenariat gagnant-gagnant.  De plus, les vainqueurs des solutions retenues se verront offrir un voyage à la Silicon Valley aux Etats-Unis.

(AIP)

gak/kam

Dans la même catégorie