Inforpress Global Shapers Praia Hub e AD Relâmpago solidarizam-se com famílias despojadas das últimas chuvas Inforpress Cabo Verde tem trabalhado para integrar as migrações nas suas estratégias de desenvolvimento, ministro AIP Les cours commencent timidement à Korhogo GNA Field workers on child marriage advocacy want user-friendly toolkit AGP Gabon/Mouila: Des produits avariés saisis par la direction provinciale de l’Hygiène publique AGP Gabon/Drogue: le « Kobolo » fait place au « Diazapam », une roche plus violente AGP Gabon: Première élection des juges consulaires vendredi prochain à Libreville AIP Remise de diplômes à 22 administrateurs de sociétés certifiés de la zone UEMOA AIP Bientôt des sanctions pour les chefs de services de Béoumi non-respectueux des textes de l’administration GNA Thank you for giving us identity – Oti chiefs

Un projet d’accès facile aux produits financiers lancé dans le Lôh-Djiboua pour les producteurs de café-cacao


  4 Septembre      6        Economie (9723),

   

Abidjan, 03 sept. 2020 (AIP) – Le Conseil café-cacao et l’ONG hollandaise, IDH, en partenariat avec une société de banque et la structure d’appui agricole, Mohamed Coulibaly et compagnie services (MC & Co services), ont lancé à Divo un projet d’accessibilité facile des producteurs de café-cacao du Lôh-Djiboua aux produits financiers, afin de les aider à améliorer leurs conditions de vie et de travail.

Le lancement de ce projet s’est fait mardi 1er septembre, en présence d’une trentaine de PCA et DG de sociétés coopératives de la région du Lôh-Djiboua, de l’autorité préfectorale, et de représentant du Conseil café-cacao.

Selon le responsable du département Agriculture de United bank for africa (UBA), Jean-Claude Sanvee, chargé de la mise en œuvre du projet, celui-ci a été mis en place par le Conseil café-cacao et l’ONG hollandaise, IDH, afin de « rendre les coopératives du secteur café-cacao plus professionnels, respectueuses des principes d’une agriculture durable, bancariser davantage ce secteur, et soutenir davantage les femmes et les jeunes dans la bancarisation ».

Il est prévu dans ce projet la formation des dirigeants des coopératives et des producteurs de café-cacao, la mise à la disposition de ceux-ci des produits financiers de la banque partenaire du projet, notamment des comptes bancaires et des produits numériques visant la digitalisation des paiements par les coopératives des recettes de café-cacao.

Selon le gérant de MC & Co services, L. Coulibaly, pour la région du Lôh-Djiboua, les coopératives et producteurs ciblés et seront encadrés et suivis pour atteindre les objectifs visés, dont celui de « permettre aux agriculteurs et aux coopératives d’avoir accès à des ressources supplémentaires pour leur développement personnel et familial, ainsi que pour leur plantation ».

La région du Lôh-Djiboua est une zone cacaoyère où les braquages des producteurs de café-cacao sont récurrents, avec parfois l’assassinat du producteur. C’est pourquoi, le PCA de la coopérative SCOOPA de Divo, Aziz Ouattara, a salué ce projet, mais en espérant que la banque partenaire soit installée dans la région.

(AIP)

jmk/ask

Dans la même catégorie