AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Routes, écoles et commerces fermés à M’Bahiakro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le processus électoral à l’arrêt à M’Bahiakro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le mode opératoire du scrutin présidentiel expliqué à la population de Bondoukou GNA Council for Independent Churches confident of peaceful elections ANP Niger : La CENI renforce les capacités des responsables de ses Commissions déconcentrées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministère de l’Intérieur sensibilise sur la CMU à Ferkessedougou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le RHDP lance sa campagne dans le calme à Port-Bouët AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Siandou Fofana et Abdourahmane Cissé en synergie pour la victoire du RHDP ACAP Des journalistes sportifs centrafricains en session de formation ACAP Clôture à Bangui de l’atelier de vulgarisation sur la violence et harcèlement dans le monde du travail

Un projet de lutte contre la peste porcine africaine en cours de validation


  9 Octobre      17        Santé (7741),

   

Grand-Bassam, 09 oct 2020 (AIP) – Un atelier de restitution et de validation des résultats du projet « TCP/IVC/3701 » pour la lutte contre la peste porcine africaine (PPA) dans les régions du Tchologo et du Poro s’est tenu à Grand-Bassam.

Organisé mercredi à jeudi par le ministère des Ressources Animales et Halieutiques avec le soutien de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), a permis aux participants de présenter les principaux résultats de ce projet qui vise la prévention, la préparation, la détection précoce du virus de la peste porcine africaine.

Il a été également présenté lors de cet atelier, les succès, les difficultés et les hypothèses risques dans la mise en œuvre du projet et les leçons apprises et ainsi que les perspectives, les actions de suivi et de consolidation des acquis du projet.

« Nous attendons éradiquer la Peste Porcine Africaine détectée en juin 2017 dans les régions du Tchologo et Poro et qui continue son chemin », a justifié le représentant le ministre des Ressources Animales et Halieutiques, l’inspecteur technique, Dr Ketremindié Louis.

La résurgence de ce virus, a tué plus de 10.000 porcs et provoqué l’abattage sanitaire de 31108 porcs modernes et traditionnel chez 887 éleveurs

Dans la même catégorie