APS LES JOURNALISTES INVITÉS À SE DOTER D’UNE « CULTURE NUMÉRIQUE » APS INSCRIPTION À L’ÉTAT CIVIL : UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION EN GESTATION À KAOLACK APS COLETTE, LA VEUVE DE LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR, SERA INHUMÉE À DAKAR, LE 27 NOVEMBRE GNA Ghana Power-lifting organises Para Power-lifting Open Championship GNA Tanko congratulates Cote D’Ivoire on victory over Ghana GNA Retired Ghanaian footballers honour coach Sarpong AGP Boké-Société : Plus de 7 milliards débloqués pour un plan d’indemnisations et de compensation AGP Matam/législatives : Des équipements d’enrôlement désormais disponibles AGP Guinée-Politique : Le cortège du Premier Ministre attaqué à Labé par des émeutiers ANGOP L’Angola a une Alliance globale pour les droits de l’enfant

Un responsable des Nations Unies plaide en faveur d’une stratégie pour stopper la violence au Mali


Abidjan, 25 juin (AIP) – Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a plaidé pour une stratégie intégrée en soutien aux efforts du gouvernement malien pour mettre fin aux violences qui secouent la région de Mopti, dans le centre du pays.

Il nous faut arrêter la spirale de la violence dans le centre du Mali à travers une stratégie intégrée en soutien aux initiatives du gouvernement malien », a déclaré M. Lacroix sur son compte twitter.

M. Lacroix y a effectué une visite du 19 au 21 juin avec le Secrétaire général adjoint du Service européen pour l’action extérieure, Pedro Serrano.

« Notre action commune doit aider à donner un élan décisif aux actions du Président Ibrahim Boubacar Keïta et de son gouvernement en faveur du retour de la paix, de la réconciliation nationale et du développement », a-t-il ajouté.

« La situation a atteint ce qu’on pourrait appeler une cote d’alerte avec ces horribles massacres des dernières semaines, des derniers jours. C’est la raison pour laquelle nous sommes venus (…) pour montrer que nous sommes solidaires, nous sommes unis et pour montrer que nous sommes prêts à augmenter nos efforts pour soutenir les efforts maliens », a dit M. Lacroix à la presse. Il a  précisé que la solution doit être malienne.

kam

Dans la même catégorie