NAN 25 handball coaches participating in Olympic Solidarity training in Abuja-HFN Scribe NAN CBN says 1m small holder farmers accessed finance through anchor borrowers NAN Centre urges FG to Prioritise whistle-blowers protection in anti-corruption fight AIP Des hommes invités à jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus et du sein AIP L’avancement des travaux de rénovation du CFP de Gagnoa est à 70% (Mission BADEA) AIP Agboville : près de 4 millions de francs CFA collectés pour les travaux du temple de l’église Baptiste Œuvres et Mission MAP Skhirat: La réforme du CPS de l’UA doit être guidée par des « paramètres fondamentaux » (M. Jazouli) MAP Kenya: 61 médecins en grève depuis trois semaines licenciés par le gouverneur du comté de Laikipia AIP Kandia Camara remet plus de 26 millions FCFA aux femmes de Bayota AIP La chefferie de Gagnoa honorée par la secrétaire d’Etat aux droits de l’homme

Un salon du livre pour inculquer des habitudes de lecture dès la petite enfance


   

Abidjan, 16 déc 2015 (AIP) – La première édition du salon du livre pour les enfants et adolescents, s’est ouverte mercredi, à la bibliothèque nationale à Abidjan, en présence du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama et de ses collègues de l’Education Nationale et de l’enseignement Technique, Kandia Camara, et de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Oulotto.

Ce salon qui s’achève samedi est organisé autour du thème « papa, maman offrez moi aussi un livre pour le Noél ». Pour Mme Chantal Adjman, ce salon est un cadre dynamique d’échanges d’information, de réflexion et d’animation autour du livre réservé exclusivement aux enfants. Il répond également à la stratégie de promotion et de développement de la lecture publique initiée par le ministère de la Culture et de la Francophonie.

Encourageant cet initiative, le ministre Kandia Camara a admis qu’il ne peut pas y avoir d’école sans livres, « les livres permettent de donner une bonne éducation et une bonne formation aux enfants qui deviendront de bons agents de développement grâce à la lecture »., a-t-elle déclaré.

Pour sa part Anne Ouloto a exhorté les familles à donner des cadeaux qui « offrent une fenêtre sur le monde », en occurrence les livres, car ceux-ci , a-t-elle ajouté, « éveillent l’âme, forgent l’esprit critique et fructifient leur mémoire ».

Ce salon est marqué par des conférences, des projections de film, des ateliers d’illustration, de lecture, de dessins d’art graphique, de séances de contes, de chants en langues maternelles, de rencontres avec des auteurs. Il se tiendra chaque année et non en alternance avec le salon du livre d’Abidjan (SILA), a annoncé le ministre Bandama Maurice.

tad/ask.

Dans la même catégorie