MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS L’accord de partage gazier entre le Sénégal et la Mauritanie augure un développement du secteur en Afrique (Chambre africaine de l’énergie) ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique

Un salon du livre pour inculquer des habitudes de lecture dès la petite enfance


   

Abidjan, 16 déc 2015 (AIP) – La première édition du salon du livre pour les enfants et adolescents, s’est ouverte mercredi, à la bibliothèque nationale à Abidjan, en présence du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama et de ses collègues de l’Education Nationale et de l’enseignement Technique, Kandia Camara, et de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Oulotto.

Ce salon qui s’achève samedi est organisé autour du thème « papa, maman offrez moi aussi un livre pour le Noél ». Pour Mme Chantal Adjman, ce salon est un cadre dynamique d’échanges d’information, de réflexion et d’animation autour du livre réservé exclusivement aux enfants. Il répond également à la stratégie de promotion et de développement de la lecture publique initiée par le ministère de la Culture et de la Francophonie.

Encourageant cet initiative, le ministre Kandia Camara a admis qu’il ne peut pas y avoir d’école sans livres, « les livres permettent de donner une bonne éducation et une bonne formation aux enfants qui deviendront de bons agents de développement grâce à la lecture »., a-t-elle déclaré.

Pour sa part Anne Ouloto a exhorté les familles à donner des cadeaux qui « offrent une fenêtre sur le monde », en occurrence les livres, car ceux-ci , a-t-elle ajouté, « éveillent l’âme, forgent l’esprit critique et fructifient leur mémoire ».

Ce salon est marqué par des conférences, des projections de film, des ateliers d’illustration, de lecture, de dessins d’art graphique, de séances de contes, de chants en langues maternelles, de rencontres avec des auteurs. Il se tiendra chaque année et non en alternance avec le salon du livre d’Abidjan (SILA), a annoncé le ministre Bandama Maurice.

tad/ask.

Dans la même catégorie