ATOP FORUM TOGO-UE : LA CCIT DEMANDE L’IMPLICATION DES OPERATEURS ECONOMIQUES ATOP LES SOCIETES NATIONALES AFRICAINES DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE EN FORUM A LOME SUR LE LEADERSHIP AGP CNE prepara investidura de novos deputados AGP MCCI pede partidos políticos aliados para colocarem interesse do país em primeiro lugar AGP Lola: les élèves se tordent sous le poids de l’exploitation champêtre AGP Koundara : remise officielle d’un forage d’adduction d’eau potable dans l’enceinte de la direction préfectorale des Douanes ANP JI F 2019 sous le thème ‘’En français…. S’il vous plait’’ INFORPRESS Santo Antão: Dois artistas plásticos santantonenses numa exposição conjunta em Espanha INFORPRESS São Vicente: Jovem emigrante doa equipamentos desportivos e informáticos avaliados em 60 mil dólares MAP Afrique du Sud: L’ANC améliore sa popularité à l’approche des élections générales (sondage)

Un salon du livre pour inculquer des habitudes de lecture dès la petite enfance


   

Abidjan, 16 déc 2015 (AIP) – La première édition du salon du livre pour les enfants et adolescents, s’est ouverte mercredi, à la bibliothèque nationale à Abidjan, en présence du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandama et de ses collègues de l’Education Nationale et de l’enseignement Technique, Kandia Camara, et de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Anne Désirée Oulotto.

Ce salon qui s’achève samedi est organisé autour du thème « papa, maman offrez moi aussi un livre pour le Noél ». Pour Mme Chantal Adjman, ce salon est un cadre dynamique d’échanges d’information, de réflexion et d’animation autour du livre réservé exclusivement aux enfants. Il répond également à la stratégie de promotion et de développement de la lecture publique initiée par le ministère de la Culture et de la Francophonie.

Encourageant cet initiative, le ministre Kandia Camara a admis qu’il ne peut pas y avoir d’école sans livres, « les livres permettent de donner une bonne éducation et une bonne formation aux enfants qui deviendront de bons agents de développement grâce à la lecture »., a-t-elle déclaré.

Pour sa part Anne Ouloto a exhorté les familles à donner des cadeaux qui « offrent une fenêtre sur le monde », en occurrence les livres, car ceux-ci , a-t-elle ajouté, « éveillent l’âme, forgent l’esprit critique et fructifient leur mémoire ».

Ce salon est marqué par des conférences, des projections de film, des ateliers d’illustration, de lecture, de dessins d’art graphique, de séances de contes, de chants en langues maternelles, de rencontres avec des auteurs. Il se tiendra chaque année et non en alternance avec le salon du livre d’Abidjan (SILA), a annoncé le ministre Bandama Maurice.

tad/ask.

Dans la même catégorie