MAP Le Nigeria signale 22 cas mortels de diphtérie depuis décembre 2022 MAP Nouakchott abrite fin février le Forum économique maroco-mauritanien MAP Côte d’Ivoire-Maroc : Une coopération excellente et une symbiose absolument parfaite entre les diplomaties des deux pays (diplomate) MAP Coupe Davis/Groupe Mondial II : Le Maroc affronte la Côte d’Ivoire les 4 et 5 février à Abidjan MAP Le Pape François condamne de « cruelles atrocités » en RDC « qui couvrent l’humanité de honte » ACP Kibali Gold Mine paie 1,2 milliard USD des taxes et redevances en 2022 ACP La RDC et le Congo Brazzaville pour la valorisation de leurs patrimoines touristiques ACP Classement « Transparency International » : la RDC gagne trois points dans la lutte anticorruption ACP La chine conserve la place du premier investisseur étranger en RDC ANP Niger : Une délégation de ministres Néerlandais au Cabinet du Président de la République

Un sénégalais à la tête du premier centre d’IA de Google en Afrique


  21 Juin      98        Science (484), Technologie (777),

   

Dakar, 21 juin (APS) – Google a choisi l’ingénieur informaticien sénégalais Moustapha Cissé pour diriger son premier centre de recherche en intelligence artificielle (IA) dédié à l’Afrique, annonce BBC Afrique.

Le centre que va diriger M. Cissé est basé à Accra, la capitale du Ghana.

L’ingénieur informaticien sénégalais est diplômé (maths et physique) de l’Université Gaston-Berger de Saint-Louis (Sénégal) et de l’Université Pierre et Marie-Curie (France), où il a obtenu en 2014 un doctorat en informatique.

Selon le site Internet de BBC Afrique, Moustapha Cissé travaillait depuis 2016 à « Facebook Artificial Intelligence Research », le centre de recherche que le réseau social a dédié à l’intelligence artificielle.

Il a rejoint cette année la société américaine de services technologiques Google. Sa nomination est confirmée par d’autres médias, dont le site Internet de La Tribune Afrique, qui annonce que Moustapha Cissé va collaborer avec le célèbre scientifique et ingénieur informaticien américain Jeff Dean, associé principal chez Google AI.

« Nous sommes ravis de conjuguer notre intérêt pour la recherche sur l’IA et l’apprentissage automatique, avec notre expérience personnelle en Afrique. Nous voulons ainsi repousser les limites de l’IA et contribuer à relever des défis dans des domaines tels que la santé, l’agriculture et l’éducation », écrivent l’ingénieur sénégalais et con collègue.

Ils s’engagent, dans un communiqué relayé par La Tribune Afrique, à « travailler en collaboration avec les universités et les centres de recherche locaux, ainsi qu’avec les décideurs, sur les applications possibles de l’IA en Afrique ».

Accra est la 11e ville du monde à accueillir un centre de recherche en IA de Google, après San Franciso, Paris, Zurich, Tokyo, Beijing, Montréal, Toronto, Seattle, Boston, Tel-Aviv et New York.
ESF/BK

6

Dans la même catégorie