ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

Un spécialiste invite les journalistes à se spécialiser pour être plus professionnels


  8 Septembre      17        Médias (1380), Photos (4185),

   

Abidjan, 8 sept (AIP) – Le consultant Journaliste Lucien Houédanou a exhorté lors de la journée de réflexion sur la couverture médiatique en période de Covid-19, les journalistes à être plus professionnels en traitant des articles qui portent sur la spécialisation afin d’éviter les comptes rendus dans leurs différents papiers.

« Il est important de pouvoir se spécialiser, choisir des sujets intéressants, originaux qui peuvent parfois servir à l’alerter le public sur les dangers dans le cadre sanitaire » a fait remarquer le consultant, invitant les journalistes à aller plus loin dans le traitement de l’information le vendredi 4 Août 2020 à l’Institut des Sciences et Technique de la Communication (ISTC).

Pour le consultant, il faut inclure dans les rédactions la rubrique santé qui portera sur des spécialisations dans le domaine de la santé. Il a par ailleurs invité les hommes de médias à disposer d’un carnet d’adresse de personnes ressources et faciliter la prise de parole des organisations de la santé.

Cette réflexion sur la couverture de l’information relative au Covid -19 et les femmes par les médias ivoiriens (Le médiawatch) a porté l’analyse des écrits de cinq journaux que sont Fraternité Matin, le Patriote, Notre voix, Soir info et Nouveau Réveil.

L’analyse a porté sur les rubriques traités en période de Covid, les genres rédactionnels, la vérification des opinons et la place des femmes dans la couverture médiatique.

Le projet «Femme Occupez les médias », financé par le ministère des Affaires étrangères des Pays Bas, s’inscrit dans le cadre d’une étude de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest.

Dans la même catégorie