MAP La République du Congo officiellement connectée au câble sous-marin « 2Africa » MAP La Namibie et le PAM s’associent pour renforcer la sécurité alimentaire et la gestion des catastrophes ANGOP Les États-Unis allouent un million de dollars pour un projet de biodiversité à Cuando Cubango AGP Guinée: Le mouvement syndical suspend sa grève générale UNA-ANP Médine : Début de la 44ème édition du Forum Al-Baraka sur les objectifs de la Charia et le cadre réglementaire de l’économie islamique AIB Jeux_africains 2024 : le Burkina Faso y participe avec 15 disciplines AIP L’UNESCO renforce les capacités des cadres de l’administration burkinabè en prospective stratégique AIP SIA 2024 : Laurent Tchagba tisse un partenariat solide avec l’ONF de France pour la restauration du couvert forestier AIP La JCI « Abidjan soleil » place La 4è édition de Women’s day sous le signe du leadership féminin en entreprise MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes

Un workshop autour de «L’entreprenariat culturel en Afrique» marque l’ouverture à Abidjan d’une rencontre culturelle maroco-ivoirienne


  28 Novembre      20        Culture (1440), Médias (2753),

 

Abidjan, 28/11/2023 (MAP) – Le coup d’envoi de la 26-ème édition de «Come To My Home», un événement qui témoigne de l’intérêt accordé à la coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire dans le domaine culturel, a été donné, mardi à Abidjan, par l’organisation d’un workshop autour du thème «L’entreprenariat culturel en Afrique».

Cette nouvelle édition de «Come to My Home», un véritable festival culturel et artistique itinérant, est organisé par l’Université Mohammed VI Polytechnique (FM6P), la Fondation des cultures du monde (FCM), l’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle (INSAAC) de Côte d’Ivoire et l’Ambassade du Maroc à Abidjan.

Le workshop a constitué une opportunité pour les étudiants de l’INSAAC, qui étaient présents en grand nombre, afin de suivre des interventions riches en conseils et enseignements sur l’entreprenariat et l’offre d’emploi dans le secteur culturel.

Il a ainsi permis de passer en revue des expériences d’entreprenariat dans le domaine culturel par des acteurs publics et privés en Afrique afin de tirer des leçons pour la promotion de l’action culturelle, source privilégiée de richesse et de développement dans les pays africains.

Le président da la Fondation des cultures du monde, M. Driss Alaoui Mdaghri, a indiqué, par l’occasion, que l’Afrique qui est un immense réservoir de richesses, de talents et de potentialités qu’il faut valoriser et mettre en avant, est désormais le continent de l’avenir.

Au delà de ses richesses minières, naturelles et de sa démographie, l’Afrique possède la capacité de création, a-t-il dit, incitant les jeunes à saisir les opportunités qu’offre le changement brutal et accéléré que connaît le monde dans les domaines technique, technologique et scientifique.

«On est en train de passer d’un monde à un autre, de basculer d’une réalité à une autre, et il faut en prendre conscience», a insisté M. Alaoui Mdaghri, ancien ministre de la Communication et de la Jeunesse.

Concernant le choix d’Abidjan pour l’organisation de la 26ème édition de «Come To My Home», il a mis en exergue les relations séculaires qui lient le Maroc et la Côte d’Ivoire, deux pays qui, a-t-il ajouté, ont construit ensemble, avec pondération et beaucoup d’amitié et de liens fraternels, quelque chose de remarquable qui peut faire exemple pour d’autres régions du monde.

L’Afrique, comme l’avait souligné SM le Roi Mohammed VI, représente le prolongement naturel du Maroc, et le Maroc représente le prolongement naturel du reste de l’Afrique, a-t-il déclaré à la MAP.

C’est l’association marocaine «Fondation des cultures du monde» qui a lancé en 2012 le concept «Come To My Home», rappelle-t-on.

Selon les responsables de cette Fondation, si tous les participants aux activités de cet événement culturel ont du talent, tous ne sont pas au même degré de notoriété et de professionnalisme, mais tous acceptent de partager leur savoir-faire avec enthousiasme et générosité.

De son côté, l’ambassadeur de SM le Roi à Abidjan, Abdelmalek Kettani, a mis en avant les actions menées et les efforts déployés par l’ambassade dans le sens du renforcement de la coopération culturelle entre les deux pays, notant que la Côte d’Ivoire et le Maroc regorgent de talents dans les domaines de l’art et de la culture.

S’adressant aux étudiants de l’INSAAC, il les a invités à faire preuve de créativité, d’innovation et d’authenticité, soulignant dans ce sens l’importance de l’authenticité pour réussir dans l’art car «ce n’est pas un métier comme les autres».

Les autres intervenants ont relevé l’importance d’accompagner les jeunes talents en Afrique afin qu’ils puissent se développer et prospérer, et pour que l’Afrique puisse faire confiance à l’Afrique.

Il s’agit aujourd’hui de créer l’environnement nécessaire pour que ces jeunes soient formés et pour que, également, l’Afrique puisse créer, avec ses propres talents, les conditions requises pour le développement de son avenir à travers des thématiques scientifiques (médecine, l’ingénierie, l’agriculture, ..) mais aussi à travers le soft-power (la culture, la musique et l’art), en plus des études politiques, ont-ils fait remarquer.

Le Programme de la 26-ème édition à Abidjan comprend toute une série d’activités scientifiques, artistiques et culturelles auxquelles participent nombre d’acteurs culturels des deux pays (Maroc et Côte d’Ivoire), mais aussi du Sénégal.

Le moment fort de cet événement culturel est le grand concert «Rhapsodies Africaines» qui sera donné au Palais de la Culture à Abidjan et auquel contribueront de nombreux artistes, musiciens, chanteurs et danseurs marocains, ivoiriens et sénégalais sur des textes poétiques inspirés qui chantent l’Afrique et ses richesses humaines et naturelles.

Cette 26-ème édition se tient sous le haut patronage de Mme Françoise Remarck, la ministre ivoirienne de la Culture et de la Francophonie et sous l’égide de l’Ambassade du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire.

Dans la même catégorie