ANP Le Niger se dote d’une Politique nationale en science, technologie et innovation ANP Création au Niger d’une Agence de Promotion du Tourisme ANP Covid-19 : Prorogation pour trois mois de l’état d’urgence sanitaire au Niger ANP Niger : Révision du plan de campagne agropastorale 2020 et du programme de cultures irriguées 2020-2021 ANP « Les droits des femmes face à la propagation de la covid-19 » au cœur de la Journée Mondiale de la Population AIP NSOA: 275 élèves officiers et sous-officiers des Douanes présentés au drapeau AIP COVID-19 : La Côte d’Ivoire franchit la barre des 12.000 cas confirmés GNA Voters Registration: Over three million registration recorded so far GNA Be professional not partisan – Police told GNA KMA to set up two sanitation courts

Une balle perdue tue un chanteur éthiopien


  13 Février      30        Divers (700), Monde (314), Musique (201), Photos (4098),

   

Abidjan, 13 fév (AIP)- L’artiste-musicien éthiopien, Dadhi Gelan est décédé d’une balle perdue, mardi, alors qu’il venait juste de finir sa prestation lors de l’ouverture d’un complexe hôtelier dans la ville d’Ashufe, à l’est de la capitale Addis-Abeba.

Connu pour ses chansons engagées pour défendre les droits de la population Oromo, la balle perdue a touché le chanteur qui est décédé quelques instants plus tard. Tufa Wodajo l’un des témoins et ami du défunt a soutenu que: « Dadhi m’a averti en nous demandant de faire attention parce qu’on pourrait être touché par une balle. Au moment de l’incident, au moins 50 ou 60 coups de feu ont été entendus. ».

Des sources policières affirment que l’usage des armes à feu est courant dans la région. Des gens tirent en l’air lors des moments de fête ou de deuil.

Dadhi Gelan est également, l’auteur de cinq livres en langue Oromo.

tls/fmo

Dans la même catégorie