AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: les USA appellent les Ivoiriens à éviter la violence et les discours de haine AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : La CEI locale procède à la mise en route des agents et du matériel électoraux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Début du scrutin à Tiassalé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le scrutin démarre dans le calme à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des agents électoraux refoulés dans des villages à Tiassalé AGP CAF/ligue des champions : La demi-finale (Zamalek-Raja) et la finale reportées. AGP Kindia-Société : Les occupants du centre commercial sommés de quitter dans un délai de 72 heures ! AGP Boké/Infrastructures : 12,8 milliards GNF pour compenser les riverains de la route de contournement AGP Présidentielle en Côte d’Ivoire : Soutien de la communauté ivoirienne en Guinée au président Wattara ANP Le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières reçu par le Président Issoufou

Une campagne de sensibilisation sur la prévention des conflits électoraux lancée à Man


  20 Septembre      22        Société (24322),

   

Man, 20 sept 2020 (AIP) – La fondation « Cœur de paix » a procédé vendredi 18 septembre 2020 à Man, au lancement d’une campagne de sensibilisation, pour la prévention des conflits en période électorale.

Cette activité s’est faite autour d’une conférence publique ayant pour thème « Un jeune, un acteur de paix », et animée par l’enseignant-chercheur de l’Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, Dia Kobenan Raphaël.

« Il est temps de penser à vous-même, de plutôt revendiquer votre présence dans les instances de décision du pays, parce que ceux qui viennent vous parler de ce qui est bon pour vous, parlent en réalité de ce qui est bon pour eux-mêmes. Ne laissez pas les gens guider votre conscience », a souligné le conférencier, s’adressant à la jeunesse du Tonkpi.

L’universitaire a invité les jeunes à plus de responsabilité et à faire la politique qui rassure, qui construit et non celle qui détruit.

« La jeunesse d’aujourd’hui ne doit plus s’amener sur le terrain de la violence. Il faut éviter à tout prix la violence, surtout éviter de donner sa poitrine pour satisfaire un homme politique, s’éloigner des risques. Il est temps pour cette jeunesse de comprendre que la paix demeure la chose la plus importante de la vie. Laissons les politiciens faire la politique et s’entendre entre eux », a affirmé pour sa part le président de la fondation, le journaliste Douaté Lazaire.

Intervenant sur les violences observées à Bangolo (50 km de Man), il a appelé les jeunes à abandonner la violence au profit du travail sans oublier d’exhorter les populations à préserver les acquis de la paix, parce que les hommes passent , mais le pays demeure.

« Souvenez-vous de ce que nous avons vécu, et vous projeter sur ce que vous espérez que votre vie soit demain. Ne vous laissez pas manipuler. N’écoutez pas les sons des sirènes », a conseillé par ailleurs le parrain de l’évènement et maire de Man, Aboubakar Fofana.

Dans la même catégorie