ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

UNE CARAVANE DE SENSIBILISATION SUR LES RISQUES DE CONSOMMATION DE DROGUE INJECTABLE


  27 Juin      9        Société (51058),

   

Dakar, 26 juin (APS) – Une caravane itinérante de sensibilisation sur la Réduction des risques (RDR) chez les consommateurs de drogue injectables (CDI) démarre ce mercredi à l’initiative de l’Alliance Nationale des Communautés pour la Santé (ANCS).

Cette caravane prévue du 26 juin au 1 er juillet 2019, quittera Dakar pour Ziguinchor en passant par Fatick et Kaolack, indique l’ANCS dans un communiqué transmis à l’Agence de presse sénégalaise (APS). ’’Son objectif est de sensibiliser le grand public sur l’importance de la réduction des risques envers les CDI, et sur l’+L’Appel de Dakar+ qui invite les Etats et les autres parties prenantes à s’engager pour une alternative à l’incarcération des consommateurs et usagers, à encourager des stratégies de Réduction des Risques’’, explique t-on dans la même source.

L’initiative vise aussi à ’’favoriser un environnement social sans stigmatisation ni discrimination, à assurer l’accès aux services de traitement et à promouvoir la réinsertion sociale des consommateurs de Drogues injectables’’. Selon les organisateurs, ’’cette caravane, qui enregistre la participation de nombreux acteurs impliqués dans la lutte contre le Vih Sida, les hépatites et la drogue, entre dans le cadre de la mise œuvre du Programme régional de “Réduction des risques VIH/TB et autres comorbidités et promotion des droits humains auprès des consommateurs de drogues injectables (PARECO)’’’.

Ils signalent que ce programme de réduction des risques, financé par le Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme est exécuté par l’ANCS à travers 5 pays de l’Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau et Sénégal). Le communiqué rappelle qu’une première caravane de sensibilisation s’est tenue au mois d’avril au Burkina Faso dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme PARECO avec les étapes de Ouaga, Bobodioulasso et Koupéla.

Dans la même catégorie