ANP Niger : Réunion extraordinaire, ce mercredi 24 février 2021, du Conseil National de Sécurité APS DES CENTRES DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA MOBILITÉ EN GESTATION (OFFICIEL) APS KAOLACK : LE TAUX DE COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE SE HISSE À 36,66% (DG) APS KAOLACK : PLAIDOYER POUR ÉRIGER MÉDINA BAYE EN COMMUNE APS PRÈS D’UNE TONNE DE CHANVRE INDIEN SAISIE PAR LES DOUANES DE KAOLACK APS LES ÉLECTIONS À LA CAF, UN VIRAGE IMPORTANT POUR LE FOOTBALL CONTINENTAL (GIANNI INFANTINO) APS DES ARBITRES ÉGYPTIENS ET GUINÉENS POUR LES PROCHAINS MATCHS DES LIONS MAP L’ambassadeur Hilale saisit le SG de l’ONU et le CS sur les violations des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf MAP Conférence de l’Institut américain «Brookings»: M. Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l’impulsion de SM le Roi MAP L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE)

Une cinquantaine des réfugiés burundais organisent un sit- in à la frontière de Kamvivira.


  29 Janvier      20        Société (29177),

   

Uvira, 29 janvier 2021 (ACP).- Une cinquantaine des réfugiés burundais du camp de transit de Kamvivira ont organisé depuis tôt ce vendredi matin un sit-in devant la barrière de la frontière congolo-burundais de Kamvivira pour demander leur rapatriement.
Constitués des hommes, des femmes et des enfants à majorité, ces réfugiés qui viennent des camps des réfugiés de Mulongwe, Lusenda et Sange, dénoncent les mauvaises conditions de vie devenues intenables à cause notamment de la famine.
Les enfants n’étudient plus, les conditions de logement sont insupportables et la plupart des femmes et des jeunes filles se livrent à la prostitution pour avoir à manger, avec risquer d’attraper ou des propager des maladies sexuellement transmissibles.

Interrogé à ce sujet, le chargé de la protection au sein de la Commission nationale des réfugiés (CNR) dans le territoire d’Uvira, Jules Manda soutient que le cas de ces réfugiés est connu et qu’il serait mieux de garder leur calme car les deux gouvernements du Burundi et de la RDC sont en négociation pour régler ce litige.

Dans la même catégorie