MAP Tour du Sahel de cyclisme (4è étape) : le Maroc confirme sa suprématie MAP Elections au Nigeria: L’INEC teste l’identification biométrique MAP Présidentielle au Liberia: George Weah investi par son parti pour un second mandat APS le Sénégal remporte le CHAN MAP Nigeria: Trois morts dans l’effondrement d’un immeuble à Abuja APS Kédougou : Le village de Bandafassi à l’heure du Festival des minorités ethniques APS Modernisation de l’agriculture: Macky Sall lance un programme de 85 milliards de FCFA APS Cancers: La subvention de la chimiothérapie a augmenté de 500 millions francs CFA en 2023 (officiel) APS Plus de 4000 tonnes de graines d’arachide collectées par la SONACOS dans la zone de Kaolack (DG) MAP Un médecin de l’OMS libéré dans le nord du Mali

Une collaboration en gestation entre le ministère du Numérique et l’UNESCO en matière d’intelligence artificielle


  18 Août      21        Technologie (780),

   

Kinshasa, 18 août 2022 (ACP).- Le ministre du Numérique, Désiré CashmirKolongeleEberande, a échangé mardi, dans la soirée en son cabinet de travail avec une délégation du Secrétariat permanent de la commission nationale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO),  venue solliciter une collaboration en matière d’éthique concernant l’intelligence artificielle, a appris vendredi l’ACP dudit ministère.

Selon M. Joël Mobeka, chargé d’éthique sur le numérique des programmes droits de l’homme, paix et démocratie au sein de la commission nationale de la RDC pour l’UNESCO, cette délégation a été reçue par le ministre du Numérique dans le souci d’établir une collaboration entre ce ministère et la commission nationale et par ricochet, la collaboration avec l’UNESCO en matière d’éthique d’intelligence artificielle.

L’une de grandes valeurs que doit garder à l’esprit tout concepteur des solutions numériques, a poursuivi M. Mobeka, est la protection de la vie privée et la dignité humaine qui relèvent aussi des questions liées aux droits de l’homme.

Ce responsable des questions d’éthique relative à l’intelligence artificielle a tenu à préciser que c’est sur base des attributions conférées au ministère du Numérique qu’ils ont jugé opportun de solliciter une telle collaboration.

« De plus, le ministre est partie prenante par rapport à toutes les propositions que nous lui avons faites et puis dans les jours à venir, nous enverrons des correspondances avec des initiatives, des projets concrets pour établir la collaboration que nous recherchons », a déclaré le chargé d’éthique numérique.

Dans la même catégorie