MAP Covid-19 : le président sénégalais appelle au renforcement des contrôles systématiques du port du masque GNA Police beefs up security to protect ballot boxes at Adaklu ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon

Une conférence publique pour consolider la paix à Aboisso


  16 Novembre      8        Politique (13216),

   

Abidjan, 16 nov 2020 (AIP)- Une conférence publique sur le thème « communautés ethniques et paix » a été organisée dimanche 15 novembre 2020, en vue de la consolidation de la paix à Aboisso.

Selon Dr Chady Fahou, représentant des organisations de jeunesse d’Aboisso, Dr Amani Eric, coach motivateur, Mme Binaté Fatoumata et M. Soma Parfait, tous deux représentants du Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDH-CI), les communautés ethniques doivent être le creuset de la formation à la démocratie.

Les conférenciers ont souligné que les hommes politiques ne doivent pas bâtir leur stratégie politique sur l’ethnie ou la tribu. Ils ont appelé les populations à poser des actes qui ne vont pas à l’encontre de l’intérêt de tous, rappelant que les différences doivent servir à rassembler et non à diviser.

Le préfet de la région du Sud-Comoé, Boni Koffi Ernest, le deuxième adjoint au maire, Jean Paul Bénié, et le parrain de la cérémonie, Marcellin Zinsou, ont exhorté les populations à davantage de cohésion, de solidarité et de paix, gages d’un développement harmonieux.

Ces autorités se sont félicitées de l’atmosphère de paix qui a régné à Aboisso avant, pendant et après l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Chefs traditionnels, chefs de service, responsables d’ONG, organisations de jeunesse ont pris part à cette conférence organisée par le club des amis de la paix (CAP). Elle a été précédée, samedi, d’une journée sportive pour la paix.

La Côte d’Ivoire célèbre le 15 novembre de chaque année la journée nationale de la paix, destinée à promouvoir la paix comme une valeur partagée par chacun et par tous pour un renforcement de la cohésion sociale au double plan local et national, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie