AIP Le ministre de l’Intérieur invite les populations de Gbéléban à l’union des cœurs et des esprits AIP La prévision saisonnière des caractéristiques agro-hydro- climatiques des pays du Golfe de Guinée (AGRHYMET) AIP Dirkou, une ville étape sur la route de migration paie les frais des mesures anti-migratoire INFORPRESS São Vicente: 35ª edição do Festival da Baía das Gatas marcado para dias 09, 10 e 11 de Agosto ANG Presidente da República felicita PAIGC pela vitória eleitoral ANG Quatro partidos políticos assinam Acordo de Incidência Parlamentar e Estabilidade Governativa ANG Bissau determina descida do PRS INFORPRESS Santiago Norte: Câmara de Santa Cruz vence torneio de futsal solidário em favor da Loja Social e Casa da Sopa de Assomada INFORPRESS Sal: Tribunal aplica prisão preventiva a indivíduos acusados de vários crimes INFORPRESS Assembleia Municipal de São Salvador do Mundo aprecia relatório de actividades de 2018 da autarquia

Une délégation du FMI à Libreville pour l’évaluation de l’accord triennal avec le Gabon


  11 Avril      40        Finance (3728),

   

Libreville  – Le chef du gouvernement gabonais Emmanuel Issoze Ngondet a  échangé, le mardi  10 avril à Libreville,  avec l’Administrateur représentant les pays du groupe Afrique II du Fonds monétaire internationale (FMI), Daouda Sembène, pour  évaluer  le processus de mise en œuvre et les engagements pris par l’Etat auprès du Fonds monétaire international, plusieurs mois après la signature de cet accord triennal en 2017.

Le Premier ministre gabonais, assisté du ministre de l’Economie,  Régis Immongault  Tatangani,  a rassuré le représentant du FMI, quand à la consolidation des finances publiques qui va se poursuivre jusqu’en 2019.  Il a indiqué également que l’apurement des arriérés de la dette intérieure se renforce  pour maintenir la solvabilité du Gabon et assurer un niveau adéquat d’investissement étranger dans le pays.

M.Daouda Sembène a encouragé le gouvernement gabonais  à poursuivre les réformes structurelles pour attirer les investisseurs et maitriser les dépenses publiques.

« Le Gabon  doit rester un pays attractif  et doit aussi  accroitre les efforts budgétaires pour soutenir les programmes sociaux, en l’occurrence ceux qui profitent aux populations les plus vulnérables », a-t-il dit.

Enfin, M. Daouda Sembène a indiqué que la mise en œuvre du Plan de relance économique du Gabon est  « est en bonne voie ».

Le 19 juin 2017, le FMI avait approuvé un accord triennal au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) en faveur du Gabon pour un montant de 454,4 millions de DTS, soit environ 359 milliards de fcfa et 215% de la quote-part du pays, afin d’appuyer le Plan de Relance économique à moyen terme définit par le Gouvernement.

SN/FSS

Dans la même catégorie