APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

Une délégation du FMI à Libreville pour l’évaluation de l’accord triennal avec le Gabon


  11 Avril      33        Finance (3698),

   

Libreville  – Le chef du gouvernement gabonais Emmanuel Issoze Ngondet a  échangé, le mardi  10 avril à Libreville,  avec l’Administrateur représentant les pays du groupe Afrique II du Fonds monétaire internationale (FMI), Daouda Sembène, pour  évaluer  le processus de mise en œuvre et les engagements pris par l’Etat auprès du Fonds monétaire international, plusieurs mois après la signature de cet accord triennal en 2017.

Le Premier ministre gabonais, assisté du ministre de l’Economie,  Régis Immongault  Tatangani,  a rassuré le représentant du FMI, quand à la consolidation des finances publiques qui va se poursuivre jusqu’en 2019.  Il a indiqué également que l’apurement des arriérés de la dette intérieure se renforce  pour maintenir la solvabilité du Gabon et assurer un niveau adéquat d’investissement étranger dans le pays.

M.Daouda Sembène a encouragé le gouvernement gabonais  à poursuivre les réformes structurelles pour attirer les investisseurs et maitriser les dépenses publiques.

« Le Gabon  doit rester un pays attractif  et doit aussi  accroitre les efforts budgétaires pour soutenir les programmes sociaux, en l’occurrence ceux qui profitent aux populations les plus vulnérables », a-t-il dit.

Enfin, M. Daouda Sembène a indiqué que la mise en œuvre du Plan de relance économique du Gabon est  « est en bonne voie ».

Le 19 juin 2017, le FMI avait approuvé un accord triennal au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) en faveur du Gabon pour un montant de 454,4 millions de DTS, soit environ 359 milliards de fcfa et 215% de la quote-part du pays, afin d’appuyer le Plan de Relance économique à moyen terme définit par le Gouvernement.

SN/FSS

Dans la même catégorie