APS MOUSSA BALDÉ : ’’LE MAER TABLE SUR 4 MILLIONS DE TONNES DE CÉRÉALES L’ANNÉE PROCHAINE’’ APS SIGNATURE DE PROTOCOLES D’ACCORD POUR RENFORCER LA COOPÉRATION GNA Christians advised not to be complacent about Covid-19 MAP Egypte: des nouveaux « trésors » archéologiques dévoilés au public GNA GES Director assure parents of children safety in school GNA La Pleasure Beach priorities safety protocols as revelers visit GNA FDA destroys unwholesome goods in Cape Coast GNA Total disregard for Covid-19 Safety Protocols at various Markets GNA Ghanaian Ahmadis to benefit from new terrestrial TV Channel GNA Noguchi Memorial Institute investigates alleged falsification of COVID-19 test results

Une étude relève l’impact de l’environnement culturel sur le rendement scolaire


  12 Janvier      24        Société (27366),

   

Tengrela, 12 jan 2021 (AIP) -Les conclusions des travaux scientifiques d’un éducateur en service au lycée moderne de Tengrela, Son Aboulaye, présentées à une structure chargée de la coordination des activités et de l’élaboration du plan sectoriel éducation/formation, dénommée « Task Force » relèvent l’influence du capital ou l’environnement culturel sur les performances scolaires dans la Bagoué.

En étudiant les résultats scolaires de certains élèves de Tengrela, M. Son a relevé les causes des contre-performance scolaires de la région de la Bagoué ces dernières années.

Selon cette étude, les meilleurs élèves, qui ont une moyenne égale ou supérieure à 15/20, sont issus de foyers dans lesquels les parents ont un niveau d’étude élevé, supérieur. Quant les élèves ayant des moyennes comprises entre 12 et 15/20 ont des parents qui en sont restés au niveau secondaire.

Les élèves les plus faibles sont pour la plupart du temps ceux issus de « familles non intellectuelles », a précisé l’éducateur en fonction au lycée moderne de Tengrela, et par ailleurs diplômé en pilotage et évaluation dans les systèmes éducatifs, vendredi 8 janvier 2021, au siège de  la structure, sis à Abidjan -Cocody.

L’irrégularité des enfants aux cours pour raison de cérémonies et rites culturelles, la jonction école-travaux champêtres, l’école-mariage et l’école-métiers créent l’absentéisme à l’école surtout pour les étudiants issus de familles à faible niveau d’étude où l’enfant est laissé pour compte.

M. Son a déploré un faible taux de scolarisation, surtout des filles de cette région, du fait de certaines considérations culturelles qui impactent négativement le rendement des élèves.

« Tous ces exemples, et nous pouvons en énumérer davantage, sont la preuve palpable que l’espace culturel a une influence sur le travail de l’élève. Celui de la Bagoué est très négatif au regard des derniers résultats », a conclu l’éducateur.

La région de la Bagoué s’est classée parmi les plus faibles taux de réussite au Brevet d’étude du premier cycle ( BEPC) et au baccalauréat au plan national, ces dernières années, indique-t-on.

(AIP)

kkc/tad/nmfa/fmo

Dans la même catégorie