APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid AIP Les nouveaux élèves de sixième du Collège Nanan Boa Kouassi III officiellement intégrés AIP Cote d’Ivoire-AIP/12 nouveaux cas de Covid-19 et 10 guéris

UNE EXPOSITION PHOTOS POUR MONTRER LES RÉALISATIONS DE L’ANGOLA


  11 Novembre      7        Arts & Cultures (1296),

   

Brazzaville, 11 Novembre (ACI) – L’ambassade de l’Angola au Congo a organisé, le 10 novembre à Brazzaville, en prélude à la célébration du 45ème anniversaire de l’indépendance de ce pays, une exposition photos pour montrer les réalisations faites dans les domaines politique, culturel, touristique et économique.

En effet, au cours de cette activité, les visiteurs ont découvert, à travers plusieurs photographies, les réalisations faites par l’Angola, parmi lesquelles les musés, les sites touristiques et l’actuel siège du Parlement.

«La photographie a beaucoup d’importance dans l’histoire d’un pays. A travers cette exposition, nous voulons montrer les problèmes que l’Angola a vécus, notamment la lutte pour son indépendance et la guerre civile», a fait savoir l’ambassadeur de l’Angola au Congo, M. Vicente Muanda.

Malgré les difficultés rencontrées, l’Angola a connu aussi des progrès. Ce pays a vécu 27 ans de guerre civile, 18 ans de paix depuis le décès du Dr Jonas Savimbi. Pendant ces années, le pays a eu la possibilité d’avancer, a-t-il précisé.

De 2002 à ce jour, a-t-il poursuivi, l’Angola s’est engagée dans un processus de reconstruction nationale. Ce processus a permis la construction des infrastructures détruites pendant la guerre civile et la promotion du développement social et économique.

A en croire le diplomate angolais, la lutte contre la corruption, l’impunité, le népotisme et la mauvaise gestion du bien public sont des volets qui méritent d’être une référence dans la politique du Président Joᾶo Manuel Gonçalves Lourenço.

L’Angola a obtenu son indépendance le 11 novembre 1975, sous l’égide du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (Mpla), dirigé par le Dr Antonio Agostinho Neto, a rappelé M. Muanda.

Dans la même catégorie