APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Care International and Mars Incorporated to empower women cocoa farmers ANP Le Gouvernement nigérien adopte sa Déclaration de Politique Générale GNA Gyamfi’s double powers Kotoko past Ebusua Dwarfs INFORPRESS Le président de la FCF défend que toutes les institutions sportives soient auditées INFORPRESS L’association syndicale de la PJ garantit qu’il y a un «sentiment d’unité» et que la classe «se sent très respectée» INFORPRESS Handball: New women’s handball coach wants Cape Verde to make history at CAN

UNE EXPOSITION PHOTOS POUR MONTRER LES RÉALISATIONS DE L’ANGOLA


  11 Novembre      10        Arts & Cultures (1598),

   

Brazzaville, 11 Novembre (ACI) – L’ambassade de l’Angola au Congo a organisé, le 10 novembre à Brazzaville, en prélude à la célébration du 45ème anniversaire de l’indépendance de ce pays, une exposition photos pour montrer les réalisations faites dans les domaines politique, culturel, touristique et économique.

En effet, au cours de cette activité, les visiteurs ont découvert, à travers plusieurs photographies, les réalisations faites par l’Angola, parmi lesquelles les musés, les sites touristiques et l’actuel siège du Parlement.

«La photographie a beaucoup d’importance dans l’histoire d’un pays. A travers cette exposition, nous voulons montrer les problèmes que l’Angola a vécus, notamment la lutte pour son indépendance et la guerre civile», a fait savoir l’ambassadeur de l’Angola au Congo, M. Vicente Muanda.

Malgré les difficultés rencontrées, l’Angola a connu aussi des progrès. Ce pays a vécu 27 ans de guerre civile, 18 ans de paix depuis le décès du Dr Jonas Savimbi. Pendant ces années, le pays a eu la possibilité d’avancer, a-t-il précisé.

De 2002 à ce jour, a-t-il poursuivi, l’Angola s’est engagée dans un processus de reconstruction nationale. Ce processus a permis la construction des infrastructures détruites pendant la guerre civile et la promotion du développement social et économique.

A en croire le diplomate angolais, la lutte contre la corruption, l’impunité, le népotisme et la mauvaise gestion du bien public sont des volets qui méritent d’être une référence dans la politique du Président Joᾶo Manuel Gonçalves Lourenço.

L’Angola a obtenu son indépendance le 11 novembre 1975, sous l’égide du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (Mpla), dirigé par le Dr Antonio Agostinho Neto, a rappelé M. Muanda.

Dans la même catégorie