APS Samba Ndiobène Ka « satisfait » de l’avancement des travaux de pavage à Biscuiterie APS L’Etat et le groupe de la BAD signent deux accords de financement ANP Le Ministre du pétrole sur le chantier du pipeline Niger-Bénin dont 70% des travaux sont réalisés ANP Réunion du comité de Pilotage du suivi de la mise en œuvre de la stratégie Nationale de lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées au Niger APS Coupe du monde des clubs: Al-Hilal en finale APS Le DG de la SN-APS participe par visioconférence à un festival documentaire chinois APS La SONACOS va dégager  »10 à 13 milliards de FCFA » pour la prochaine campagne de commercialisation (DG) APS Pape Mamadou Sy rêve de signer un contrat professionnel avec un grand club MAP RDC: trois manifestants tués lors de l’attaque d’un convoi de l’ONU (MONUSCO) MAP RCA: Plus de 400 millions de dollars nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires en 2023 (ONU)

Une fondation spécialisée dans le digital s’engage dans la lutte contre la cybercriminalité


  29 Octobre      74        Technologie (781),

   

Abidjan, 29 oct 2021 (AIP)- La Fondation génération numérique entend lutter contre le phénomène de la cybercriminalité, par l’alphabétisation digitale et la sécurité numérique.

Cette stratégie s’appuie sur trois axes majeurs. Il s’agit notamment de l’inclusion numérique qui se caractérise par des dons numériques et des formations, de la sensibilisation et la création d’un prix pour l’innovation de la cybersécurité attribué chaque année à compter de mai 2022, a expliqué, jeudi 28 octobre 2021 à Abidjan, le fondateur de la structure, Cédric Tidiane Diarra, lors du lancement officiel de ses activités.

M. Diarra, qui est également conseiller spécial du Premier ministre Patrick Achi, a indiqué que le prix va récompenser trois jeunes lauréats porteurs de solutions technologiques dans la lutte contre la cybercriminalité.

« Vous savez 95% des cas traités par les services qui luttent contre la cybercriminalité, relèvent de cyber-escroqueries. C’est-à-dire, ce sont des escroqueries qui s’appuient sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Donc le facteur sensibilisation est très important de manière à pouvoir réduire drastiquement ce fléau », a-t-il déclaré.

Il a souligné qu’un centre d’initiation à la formation à la sécurité numérique est créé à l’orphelinat de garçons de Bingerville et d’autres pourront être installés sur toute l’étendue du territoire national.

« Ces centres, c’est plus sur l’aspect inclusion numérique. Ce sont des gens qui sont assez éloignés et qui n’ont pas accès aux outils informatiques. Et donc justement, nous allons leur donner accès et les former à ces outils. En général, les localités qui sont à l’intérieur sont les plus victimes de la fracture numérique », a-t-il précisé annonçant la diffusion, toutes les deux semaines, d’une campagne de sensibilisation avec des thématiques bien définies pour prémunir les populations contre les cyberattaques.

Selon une étude, la cybercriminalité a fait perdre 20 milliards de FCFA à la Côte d’Ivoire en 2020. Le gouvernement a pris plusieurs mesures contre le fléau dont la création, en 2012, d’une plate-forme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) pour l’assainissement du web ivoirien.

La Fondation génération numérique existe depuis le mois de septembre 2021.

Dans la même catégorie