ANP Zinder : Les jeunes CAP 21 de la région réclament la démission ou la révocation du procureur, président de la CENI régionale Inforpress São Vicente: Polícia Judiciária detém cidadão nigeriano por suspeita da prática de crime de tráfico de estupefacientes Inforpress Porto Novo: Laboratório experimental do artesanato vai ser melhorado para melhor servir aos artesãos GNA Tano South Assembly offers scholarships to 20 tertiary students Inforpress COC enalte importância de Cabo Verde servir de palco para candidatura da CAF Inforpress Banco Interatlântico distinguido com três prémios pela revista Global Banking & Finance Review Inforpress Santo Antão: Eleitos municipais do MpD no Paul visitam várias localidades do concelho GNA Greatest legacy to uphold of Rawlings is to forgive his excesses – Palmer-Buckle AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un élu remet du matériel roulant aux Chefs religieux et traditionnels d’Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/ législatives 2021 : le député sortant d’Agboville commune confie sa candidature à la jeunesse et aux femmes du RHDP

Une journée de « consolidation des acquis de la paix » organisée à Danané


  25 Novembre      18        Securité (1796),

   

Abidjan, 25 nov 2020 (AIP) – La jeunesse de Danané, toutes tendances confondues, s’est retrouvée pour « consolider les acquis de la paix » lors de l’élection présidentielle au cours de laquelle aucun acte de violence avérée n’a été enregistré pendant et après.

Cette cérémonie tenue, dimanche, 22 novembre 2020, une semaine après la journée nationale de la paix, a été l’occasion pour tous les intervenants de faire l’apologie de la paix, et d’appeler à la sauvegarde et la consommation des acquis de celle-ci.

« Cette paix acquise doit être préservée comme la prunelle de nos yeux » a dit l’un des initiateurs de cette cérémonie, Flan Cyril. Il a plaidé auprès des autorités de la ville afin que toutes les personnes arrêtés lors des manifestations soient libérées.

« Nous, jeunes filles Dan et Malinké, ne ménagerons aucun effort pour que la paix sociale soit une réalité à Danané car, ce que femme veut, Dieu le veut », a lancé l’organisatrice principale de cette rencontre, Yapi Flore.

Les violences à la faveur de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 ont fait officiellement 85 morts et plus de 400 blessés.

Dans la même catégorie