NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Une journée du rein couplée à la journée de la femme à Korhogo


   

Abidjan, 9 mars (AIP) – A l’initiative de l’unité de néphrologie pédiatrique (UNP) du centre hospitalier universitaire de Yopougon et la société ivoirienne de néphrologie (SINEPH), une journée d’information et de sensibilisation sur les maladies du rein a été couplée à la célébration de la journée internationale de la femme à Korhogo.

Trois conférences sur les maladies rénales chez la femme et chez l’enfant et une séance de dépistage gratuite ont marqué cette journée qui s’est tenue concomitamment à la cérémonie officielle d’hommage à la femme.

Il s’est agi pour l’UNP et le SINEPH de plaider auprès des autorités afin que l’Etat subventionne la prise en charge des enfants souffrant d’insuffisance rénale, à l’instar des adultes. Selon le Pr Adonis K. Laurence, directrice de l’UNP, la séance de dialyse revient à 1750 FCFA à l’adulte malade grâce à la subvention de l’Etat contre 80 000 F CFA pour les enfants, faute de subvention.

Le choix de la vile de Korhogo répond au besoin de recueillir des données sur les maladies rénales de l’enfant dans la localité, en vue de compléter le fichier national d’une part, et d’autre part, d’y mener des actions préventives.

Pour ce qui est de la célébration de la journée internationale de la femme, le secrétaire général de préfecture, Binaté Lassina, a exhorté les femmes de la région du Poro à participer davantage au développement local en tirant parti des opportunités offertes par l’Etat à travers les structures de financement.

Kaem/akn/kp

Dans la même catégorie