INFORPRESS Santo Antão: Dois artistas plásticos santantonenses numa exposição conjunta em Espanha INFORPRESS São Vicente: Jovem emigrante doa equipamentos desportivos e informáticos avaliados em 60 mil dólares MAP Afrique du Sud: L’ANC améliore sa popularité à l’approche des élections générales (sondage) MAP Semaine africaine du climat: appel à un dialogue entre les gouvernements et les collectivités locales pour lutter contre le changement climatique MAP Casablanca: Rencontre internationale sur le rôle des Sukuk dans le développement de l’Afrique NAN UNN sets record of electricity generation with organic waste NAN NASS Polls: 16 candidates file petitions at Oyo election tribunal NAN 14 Chinese companies worth $3.7 bn operate in Ebonyi — Umahi INFORPRESS Praia acolhe reunião do comité ministerial de gestão e experts do projecto corredor Praia-Dakar-Abidjan INFORPRESS Comissão Especializada do Parlamento inteira-se da universalidade do acesso ao pré-escolar junto à DNE

Une journée du rein couplée à la journée de la femme à Korhogo


   

Abidjan, 9 mars (AIP) – A l’initiative de l’unité de néphrologie pédiatrique (UNP) du centre hospitalier universitaire de Yopougon et la société ivoirienne de néphrologie (SINEPH), une journée d’information et de sensibilisation sur les maladies du rein a été couplée à la célébration de la journée internationale de la femme à Korhogo.

Trois conférences sur les maladies rénales chez la femme et chez l’enfant et une séance de dépistage gratuite ont marqué cette journée qui s’est tenue concomitamment à la cérémonie officielle d’hommage à la femme.

Il s’est agi pour l’UNP et le SINEPH de plaider auprès des autorités afin que l’Etat subventionne la prise en charge des enfants souffrant d’insuffisance rénale, à l’instar des adultes. Selon le Pr Adonis K. Laurence, directrice de l’UNP, la séance de dialyse revient à 1750 FCFA à l’adulte malade grâce à la subvention de l’Etat contre 80 000 F CFA pour les enfants, faute de subvention.

Le choix de la vile de Korhogo répond au besoin de recueillir des données sur les maladies rénales de l’enfant dans la localité, en vue de compléter le fichier national d’une part, et d’autre part, d’y mener des actions préventives.

Pour ce qui est de la célébration de la journée internationale de la femme, le secrétaire général de préfecture, Binaté Lassina, a exhorté les femmes de la région du Poro à participer davantage au développement local en tirant parti des opportunités offertes par l’Etat à travers les structures de financement.

Kaem/akn/kp

Dans la même catégorie