AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Les nouveaux lotissements suspendus dans le département de Séguéla ANP Ouverture des frontières terrestres au Niger : Les transporteurs interurbains reprennent progressivement le trafic vers l’international ANP Séance de questions d’actualité au Parlement : Quatre membres du Gouvernement interpelés devant le parlement ANP Niger : 7 nouveaux membres de la haute cour de justice prêtent serment devant le parlement GNA ECOWAS pushes launch of single currency to 2027 GNA ADB holds customer appreciation get-together APS LIGUE DE SAINT-LOUIS : LES INTERNATIONAUX APPORTENT LEUR SOUTIEN À AMARA TRAORÉ APS TAMBACOUNDA : UNE SUBVENTION DE PRÈS DE 14 MILLIONS POUR LES COMITÉS DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIERS APS PREMIÈRE CÉRÉMONIE DE GRADUATION DE L’ÉCOLE MAARIF DE THIÈS APS LE PRÉSIDENT SALL FINIT SA TOURNÉE EN INAUGURANT UN DAARA ET UN RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE

Une journée sportive pour la paix à Aboisso


  14 Novembre      48        Sport (6153),

   

Aboisso, 14 nov 2020 (AIP) – Le « Club des amis pour la paix » et la direction régionale des sports ont organisé une journée sportive faite d’une marche et d’une séance de fitness, samedi 14 novembre 2020, pour célébrer la paix à Aboisso.

Pour le président national du « club des amis pour la paix », Franck Sylvain Etchoé, cette marche a été initiée pour montrer l’importance de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble dans une cité eu égard aux malheureux événements que la Côte d’Ivoire a connus avant pendant et après l’élection présidentielle d’octobre. Il a lancé, par conséquent, un appel aux populations ivoiriennes notamment aux jeunes à qui il a fait savoir que la violence ne résout aucun problème. Il a préconisé le dialogue comme voie de résolution des différents.

Partis de la place Alexis Ecthé Elleingand, les marcheurs ont emprunté la rue du marché puis la voie internationale Aboisso-Noé avant de revenir au point de départ pour près d’une heure de fitness suivie d’un match de football maracana.

Le préfet de région du Sud-comoé et préfet du département d’Aboisso, Boni Koffi Ernest, qui prenait part à cette marche en compagnie de chefs de service, de forces de l’ordre, de responsables de la société civile et de nombreux jeunes a encouragé cette initiative. Il a expliqué que le sport anoblie l’homme et constitue un facteur d’union, de cohésion et de solidarité. Une séance hebdomadaire de sport et de cohésion sociale a été instituée par le préfet avec la direction régionale des sports.

Cette activité a été organisée dans le cadre de la journée nationale de la paix célébrée le 15 novembre. Elle sera suivie d’une conférence dimanche à la salle des mariages de la mairie d’Aboisso.

Dans la même catégorie