AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Africa Santé Expo 2021, du 20 au 21 mai à Abidjan AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un partenariat entre le centre Jubilée de Korhogo et un organisme allemand pour la prise en charge des malades mentaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Ity mène plusieurs actions au bénéfice des populations de Zouan-Hounien APS LIGUE 1 : TEUNGUETH FC ET JARAAF, LES FAVORIS AU TITRE, SELON BADARA SARR MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Gabon : Campagne nationale de sensibilisation sur les effets néfastes du tabagisme MAP Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer GNA COVID-19: Seven new cases recorded in 24 hours in Hohoe GNA Senior Staff of Ghanaian Universities begin indefinite strike

UNE MISSION DE CHIRURGIE FORAINE GRATUITE DE LA CATARACTE SE TIENT AU CHP DE KPALIME


  18 Décembre      18        Santé (8657),

   

Kpalimé, 18 déc. (ATOP) – Une mission de chirurgie foraine gratuite de la cataracte se déroule, du 15 au 21 décembre, au Centre hospitalier préfectoral (CHP) de Kpalimé.
Initiée pour le compte de l’ONG Centre Ibn Taimiyah pour la Prédication et Al Ifta (CITAPA), avec l’appui de ses partenaires koweitiens, sous la supervision du Programme national de lutte contre la Cécité (PNLC), cette opération a pour but de permettre aux populations vulnérables et aux personnes démunies souffrant de la maladie de retrouver leur vue. Elle permettra aussi de toucher ou de soulager cette frange de la population, qui faute de moyens traine avec elle ce mal.
Ainsi pendant sept jours, 150 patients seront préalablement consultés pour identifier l’ampleur du mal avant de rentrer dans le bloc opératoire pour l’intervention. Il s’agit de pratiquer un examen complet de l’œil précisant l’état de la rétine et de la macula puis l’état du nerf optique. Une échographie oculaire est nécessaire pour le calcul de la puissance de l’implant.
Selon le préfet de Kloto, AssanKoku Bertin, il est regrettable de voir cette maladie bloquer l’individu dans son développement. « La cataracte qui peut être soignée, faute de moyens, devient une maladie handicapante qui bloque l’individu dans ses élans », a-t-il dit. Il a remercié le président de l’ONG CITAPA et ses partenaires pour cette action qui permettra aux patients de retrouver leur vue et de sortir de leur état de dépendance et de vulnérabilité.
Le coordonnateur du PNLC, Dr. PèpèWiawoSefofo, a indiqué que la vue c’est la vie. Il a précisé qu’au-delà de l’individu qui souffre, c’est un poids économique, pour lui-même d’abord, pour sa famille et aussi pour l’Etat. Aussi, a-t-il, exprimé sa reconnaissance à l’ONG CITAPA et ses partenaires pour cette initiative qui vient accompagner le PNLC. « Le programme seul, sans l’aide extérieur ne peut pas faire grand-chose, c’est pourquoi l’ONG CITAPA œuvre pour que nous puissions atteindre nos objectifs, qui consistent à mener une lutte efficace contre la cécité », a déclaré le coordonnateur.
Le directeur du CHP de Kpalimé, Dr FiawooMawuto, a lui aussi salué cette initiative. Il a convié les patients qui seront opérés à effectuer les visites de contrôle post-opératoire au moins deux ou trois fois afin que les techniciens puissent vérifier si l’opération a réussi et s’il le faut, leur corriger la vue avec des verres correcteurs.
Le président de l’ONG CITAPA, MalamYolouAbdoulahi Mohamed a remercié Allah, qui par sa grâce, a favorisé cette action humanitaire. « On dit souvent que la vue c’est la vie, si quelqu’un perd la vue, indirectement il perdu la vie. C’est pourquoi, l’ONG CITAPA en collaboration avec ses partenaires koweitiens, ont initié cette opération de chirurgie de cataracte pour aider les populations démunies, ceci pour accompagner la politique du chef de l’Etat, qui promeut une bonne santé à tous les Togolais », a-t-il dit. Il a remercié ses partenaires et prié Allah qu’ils les bénissent en abondance afin qu’ils puissent les accompagner davantage.

Dans la même catégorie