GNA Headmistress of BOSTEC appeals for infrastructure to boost free SHS GNA Excessive abuse of agro-chemical, threat to consumers and environment ANP Lutte contre le terrorisme : 18 ‘’terroristes’’ et 5 autres arrêtés dans une opération conjointe (ministère de la défense) ABP Le plan de communication des actions du PAG au cœur de la CAD/Atl-Lit ABP Le rapport d’activités à mi-parcours de la DDAEP examiné à la conférence administrative départementale du Couffo INFORPRESS Administrador do porto da Praia diz que turismo de cruzeiros teve evolução positiva de 25 % na última década ACP Le Grand Inga, un projet stratégique pour la RDC et toute l’Afrique ANGOP Moçambique: Volume do comércio externo aumenta entre EUA/África ANGOP CAN2019: Ministra representa PR na abertura ANGOP PR apela ao contínuo apoio às vítimas da seca

Une mission des journalistes et des gouvernements sur la route migratoire préconisée


Abidjan, 14 mai (AIP)- Le directeur général des ivoiriens de l’extérieur, Konaté Issiaka préconise une mission des journalistes et des gouvernements sur la route migratoire jusqu’au pays d’accueil en passant par les pays de transit afin de mieux s’imprégner de la situation des migrants.

« Notre contient doit refuser de se taire et de se faire dicter la vérité des autres sur les questions migratoires, nous devons oser demain et proposer notre voie face à l’imbroglio sur la question migratoire. », a martelé, M. Konaté, s’exprimant au non du ministre de l’Intégration et des Ivoiriens de l’extérieur, à l’ouverture, lundi, d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes et professionnels des médias, à Abidjan

Il a rappelé aux journalistes leur rôle qui est de rétablir la vérité sur les migrations ou du moins leur complexité en offrant avec courage une vision moins tronquée.

« Vous avez le devoir de mieux informer l’opinion pas seulement sur les risques de la migration irrégulière mais surtout sur la complexité du phénomène. Pour ce faire, vous devez vous lancer à la recherche perpétuelle de la vérité, comme des philosophes. », a-t-il recommandé à la vingtaine de journalistes qui prennent part à cet atelier qui prend fin, mercredi.

Cette formation, la deuxième du genre organisée avec l’appui de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), en collaboration avec l’association italienne « Carta di Roma », a pour objectif, la sensibilisation du grand public aux questions migratoires et l’élaboration d’un discours plus positif sur la migration.

Outre la cérémonie d’ouverture, la journée du lundi a été marquée par une session de brainstorming sur la migration en Côte d’Ivoire, la présentation de l’OIM et un panorama sur les multiples facettes de l’immigration en Italie.

bsb/fmo

Dans la même catégorie