MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP L’Afrique pourrait gagner 89 milliards USD par an en freinant les flux financiers illicites (CNUCED) AIP Un jeune homme tué dans un braquage dans une bourgade de Nassian AIP L’évêque de Bondoukou prône le dialogue et la réconciliation pour une paix durable en Côte d’Ivoire AIP Le CNRAO lance la téléconsultation en cancérologie AIP Une pompe hydraulique réalisée pour les populations d’Elimtédouo AIP Des leaders communautaires instruits pour prévenir les conflits en période électorale AIP Le premier siège du PDCI à Grand-Lahou inauguré AIP Début des remises de chèques aux populations impactées par le projet PRED à Biankouma

Une mission d’évaluation pour l’inscription de la mosquée « Bôgô missiri » de Tengrela dans le patrimoine de l’UNESCO


  31 Août      13        Société (23172),

   

Tengrela, 31 août (AIP) – Une mission d’évaluation pour l’inscription de la mosquée « Bôgô missiri »  de Tengrela dans le patrimoine mondial de l’UNESCO, est arrivée dans la commune, a constaté l’AIP.

Selon le directeur régional de la culture et de la francophonie, Coulibaly Mamadou, une liste de huit mosquées en Côte d’Ivoire a été retenue. Il  appartient désormais aux experts d’évaluer ces mosquées afin d’en retenir celles qui répondent aux critères d’inscription dans le patrimoine de l’UNESCO.

L’expert en monuments et sites de l’organisation consultatif de l’UNESCO, Lassana Cissé, « cette mosquée particulièrement se présente dans un état acceptable, il y a de petits problèmes mais la mosquée est très authentique et est relativement bien construite ». Il a signifié que le dossier étant très technique, les détails seront consignés dans son rapport qui sera remis aux décisionnaires pour avis.

Le processus d’inscription des mosquées de style soudanais, qui a débuté depuis 2015, devrait s’achever, selon le directeur régional de la culture et de la francophonie, en 2021 avec la session du patrimoine culturel qui aura lieu en Chine.

La mosquée « Bôgô missiri » est un édifice religieux de style architectural soudanais construit en 1655. Le maître de l’ouvrage est une famille d’allogènes Dioula. Elle se distingue par son architecture compacte avec très peu de contreforts. Le minaret se situe sur le côté Est de la mosquée. Le bâtiment rectangulaire est orienté d’Est en Ouest. Il intègre à l’Est, une salle de prière et à l’Ouest, une cour réservée aux femmes.

Dans la même catégorie