APS ZIARRA ANNUELLE DÉDIÉE À MAME ASTOU DIANKHA, LE 15 JANVIER PROCHAIN APS TRENTE-SEPT COMMUNES DE LA RÉGION DE THIÈS BÉNÉFICIERONT DU PROMOGED (DIRECTEUR) GNA Ghana wins bronze at IWF/Commonwealth Weightlifting Championship GNA MAGAL DE MBACKÉ KADIOR : LE GOUVERNEUR DE LOUGA DONNE DES ASSURANCES AU COMITÉ D’ORGANISATION GNA African Diaspora to invest $5.4 million in Ghana’s key sectors GNA Gov’t warns illegal miners as Operation Halt arrests 26 suspects GNA Fishermen desert Tano Lake due to water hyacinth, pollution APS KAOLACK : UN CORPS SANS VIE REPÊCHÉ DU BRAS DE MER DE SIBASSOR APS FIDAK : WALLY BALLAGO SECK DONNE UN CONCERT APS LA MAQUETTE FUTURISTE DU CICES SERA PRÉSENTÉE AU GRAND PUBLIC BIENTÔT (DG)

UNE MISSION DU FMI SATISFAITE DES RESULTATS OBTENUS PAR LE TOGO


  19 Décembre      44        Economie (13813),

   

Lomé, 18 déc. (ATOP) – Une mission du Fonds monétaire international (FMI) a séjourné au Togo du 4 au 17 décembre dans le cadre de la 6ème et dernière revue du programme du gouvernement soutenu par une Facilité élargie de crédit (FEC). Les résultats jugés satisfaisants ont été portés à la connaissance des journalistes lors d’un point de presse animé par le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya et le chef de mission du FMI, Ivohasina Fizara Razafimahefa.
La revue s’est intéressée aux réformes réalisées dans les secteurs clefs de l’économie nationale. Les analyses ont porté, entre autres, sur la situation macroéconomique du pays, la dette publique, le secteur financier, la balance commerciale, le déficit budgétaire, la sélection des projets et la mise en œuvre du budget. La mission a eu, à cet effet, des entretiens avec le ministre Sani Yaya, le directeur national de la BCEAO, d’autres hauts fonctionnaires, des représentants du secteur privé et des partenaires au développement.
Le chef de mission a d’entrée affirmé que son équipe a eu des discussions constructives et positives avec les autorités togolaises sur l’examen final du programme. Il les a félicités pour les progrès réalisés dans la mise en œuvre des réformes et la poursuite des politiques saines. Pour M. Razafimahefa, la reprise économique se raffermit précisant que d’après les estimations, la croissance économique s’est accélérée. Elle est passée de 4,9% en 2018 à 5,3% en 2019 et peut atteindre 5,5% en 2020, essentiellement sous l’effet de la demande intérieure. Les résultats relèvent que certains secteurs montrent de légers signes de faiblesse. Cependant, les crédits au secteur privé ont augmenté de 3,6% et l’inflation s’est établie à 0,4% à fin 2019.
La mission constate aussi que l’assainissement budgétaire entamé en 2017 est soutenu, le déficit budgétaire global étant estimé à 2,2% du PIB à fin septembre 2019, alors que le recouvrement des recettes et les dépenses inférieures ont été conformes aux prévisions.
Les dettes publiques qui s’élevaient à 81% du PIB à la fin 2016 sont tombées à 70% à la fin 2019. « Les autorités togolaises ont mis en œuvre des réformes structurelles vigoureuses. Plusieurs mesures liées à l’administration des recettes ont été mises en œuvre, notamment la création et l’harmonisation des numéros d’identification fiscale, l’instauration des télé procédures dans le but de réduire les coûts de mise en conformité, les retenues à la source et les cautionnements provisoires pour garantir le recouvrement des recettes, les contrôles internes par la lutte contre la corruption et la réduction des exonérations », a dit le chef de mission. L’orateur a également signifié que les autorités togolaises ont fait des progrès louables dans l’amélioration de l’environnement des affaires et les a exhortés à continuer sur cette lancée pour assurer le développement du pays.
Le ministre Sani Yaya a, au nom du chef de l’Etat et du gouvernement, remercié le FMI et les autres partenaires au développement pour leur soutien et accompagnement à la politique de réformes du Togo. Pour lui, le président Faure Gnassingbé accorde du prix aux réformes qui permettront au pays de promouvoir sa croissance économique et améliorer les conditions de vie des populations. Il lui a rendu hommage pour ses orientations et conseils qui ont permis d’atteindre les objectifs du programme. Le ministre a également remercié le FMI et particulièrement le chef de mission pour les appuis technique et financier et la pédagogie avec laquelle il a conduit les revues.

Dans la même catégorie