AGP Espace Schengen: Moukagni Iwangou prône le rétablissement du droit de visa du Gabon MAP L’intégrité territoriale du Royaume n’est pas à discuter (Ministre des AE des Comores) AGP Gabon : Décès de Paul Okoumba d’Okwatsegue à l’âge de 87 ans APS CONFEJES : 202 PROJETS SOUMIS AU PPEJ PAR 15 PAYS MEMBRES APS EMIGRATION CLANDESTINE : LA MARINE INTERCEPTE UNE PIROGUE, 39 PERSONNES SECOURUES (DIRPA) APS INONDATIONS : LA MAIRIE DE DIOURBEL MOBILISE 100 TONNES DE RIZ POUR AIDER LES SINISTRÉS APS NOTTO GOUYE DIAMA : UNE DIZAINE D’ASP POUR ÉPAULER LA MAIRIE APS TOUBACOUTA : LANCEMENT DES TRAVAUX D’UNE ÉCLOSERIE D’ALEVINS D’UN COÛT DE 39 MILLIONS CFA APS TAMBACOUNDA : LA DOUANE DE KIDIRA SAISIT 1 376 KG DE CHANVRE INDIEN MAP Inauguration de l’ambassade de l’Union des Comores à Rabat

Une mission tripartite veut s’assurer de la tenue d’élections « apaisées, paisibles, crédibles et inclusives » en Côte d’Ivoire


  5 Octobre      11        Société (24211),

   

Abidjan, 05 oct 2020 (AIP)- La mission tripartite CEDEAO, Union africaine et Nations-Unies, conduites par la ministre ghanéenne des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchway, veut s’assurer de la tenue d’élections « apaisées, paisibles, crédibles et inclusives » en Côte d’Ivoire le 31 octobre 2020.

« Notre mission ici est une mission d’implication auprès des acteurs politiques ainsi que des parties politiques pour nous assurer de la tenue d’élections apaisées, paisibles, crédibles et inclusives », a déclaré Shirley Ayorkor Botchway, à l’issue d’une audience avec le président de la République, Alassane Ouattara.

Elle a expliqué avoir passé en revue avec le chef de l’Etat, les questions d’ordre politiques et socio-économique en Côte d’Ivoire et au niveau de la région. « En ce qui concerne les élections présidentielles, le président nous a assuré de son engagement total pour la tenue d’élections apaisées, inclusives et crédibles », a-t-elle indiqué.

Selon Mme Ayorkor Botchway, les trois entités œuvreront à travailler dans ce sens. « Nous lui avons assuré du fait que nous voulons atteindre un consensus pour avoir des élections apaisées, crédibles et inclusives », a-t-elle indiqué.

« Nous encourageons tous les acteurs ivoiriens de faire recours à tous les moyens légaux et apaisés pour faire en sorte de pouvoir résoudre toutes les questions qui sont en suspens. Nous avons réitéré au président, l’engagement de la CEDEAO, de l’Union africaine ainsi que celle des Nations-Unies quant à un processus solidaire, car nous connaissons la place prépondérante que tiens la Côte d’Ivoire   dans la sous-région, sur le continent et dans le monde entier », a conclu Shirley Ayorkor Botchway.

(AIP)

Dans la même catégorie