ABP Coopération / Plus de 5.000 bavettes aux collèges privés pour lutter contre la propagation de la COVID-19 à Kandi ABP Agriculture / ACMA 2 : Atelier bilan de l’appui spécial à l’intensification agricole à Bohicon ABP Institutions / Clôture de la deuxième session ordinaire de l’année 2020 à la HAAC ABP Gouvernance / Acteurs communaux et départementaux appelés à œuvrer pour le renforcement de la dynamique en cours au Bénin ABP Education / Analyse des résultats scolaires de 2018 – 2020 des enseignements primaire et secondaire du Borgou ABP Agriculture / Les producteurs et promoteurs agricoles du Mono informés des mesures spécifiques du FNDA ABP Social / Véronique Tognifodé sensibilise les populations de Dogbo sur le microcrédit ALAFIA ABP Assainissement / Réception de voies urbaines et des pistes rurales dans la commune de Malanville ABP Gouvernance / Les innovations apportées au nouveau code de passation de marchés publics au cœur de la session CDCC Ouémé GNA Bensat Company Limited renovates teachers’ quarters at Teberebie

UNE NOUVELLE STRATÉGIE DE LA BAD POUR L’AFRIQUE DE L’OUEST


  1 Décembre      19        Economie (10837),

   

Dakar, 1er déc (APS) –  La Banque africaine de développement (BAD) a lancé une nouvelle stratégie d’intégration régionale de l’Afrique de l’Ouest pour la période 2020-2025 en mettant l’accent sur la résilience des infrastructures transfrontalières et le développement des entreprises régionales.

Cette stratégie a été lancée le 26 novembre, au cours d’un séminaire virtuel, qui a réuni des représentants de la Banque, des Communautés économiques régionales et des pays membres, a appris l’APS.

Selon un communiqué, ‘’le nouveau Document de stratégie d’intégration régionale de l’Afrique de l’Ouest (DSIR-AO) 2020 2025, avait été approuvé le 28 mai dernier par le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque’’.

Il ajoute que la stratégie d’intégration ‘’souligne l’abondance des ressources, la diversité et les opportunités de la région tout en pointant ses défis socio-économiques’’.

Selon le document, ‘’les deux grandes priorités consisteront à améliorer la résilience des infrastructures transfrontalières et à soutenir le développement des entreprises régionales’’.

La même source explique qu’il ‘’s’agira aussi de favoriser le développement du commerce intrarégional et l’intégration financière en Afrique de l’Ouest’’.

Selon le communiqué, la présentation de la stratégie a permis de mieux comprendre les ambitions de la Banque en matière d’intégration dans la zone.

Il indique que la Banque prévoit de financer sur cette période 35 projets d’une valeur totale de 3,5 milliards d’UC (environ 4,94 milliards de dollars). Ces projets concernent notamment les infrastructures de transport et technologiques mais également l’énergie en renforçant la résilience climatique.

Le communiqué souligne que le nouveau document s’appuie sur les succès et les enseignements de la précédente stratégie (2011 2017).

Il met également en évidence les domaines d’intervention prioritaires de la Banque qui sont en phase avec les objectifs de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), les objectifs de développement durable, la Vision 2020 de la CEDEAO et les accords mondiaux sur le changement climatique.

Dans la même catégorie