AIP Des infrastructures socio-éducatives inaugurées dans le Bafing AIP Une organisation initie des projets hydrauliques au profit des populations de Bocanda AIP Le RHDP prévient que la candidature de Ouattara n’est pas négociable (Communiqué) AIP Le corps préfectoral du Guémon en concertation pour réussir le pari des élections apaisées AIP Le petit pèlerinage musulman va reprendre à partir du 4 octobre AIP Visite d’Etat: Le président de la République est arrivé à Bouaflé AIP Visite d’État: Bouaflé, debout comme un seul homme pour accueillir Alassane Ouattara AIP Les leaders de Bocanda appelés à s’impliquer davantage dans la préservation de la paix AIP Visite d’Etat dans la Marahoué: le Président Ouattara rend hommage à Charles Koffi Diby AIP L’ONECI rassure de la distribution prochaine des CNI à Bocanda

Une Ong forme 200 présidentes de femmes des villages de Gagnoa, aux valeurs de paix


  23 Juillet      6        Politique (11290),

   

Abidjan, 23 juil 2020 (AIP)- L’Ong Groupe de Contact Paix et Développement en Afrique, autorité non gouvernementale de prévention des conflits, a formé mercredi 22 juillet 2020 à Gagnoa, 200 présidentes de femmes des villages, des campements et communes dudit département, aux valeurs de la paix durable et à la non-violence.

« On vous a appelé pour vous enseigner la paix », a d’emblée déclaré le secrétaire général de l’Ong, docteur Dagbo Gadji Joseph, chef des chefs du département de Gagnoa, s’adressant aux femmes.

« Pour la paix durable et la non-violence, je m’engage », est le thème débattu durant la journée de renforcement de capacité, au cours de laquelle les contributions des associations féminines ont été passées en revue, afin que les acquis des femmes en matière de civisme et d’engagement pour la paix, soient renforcés et consolidés.

L’objectif du module, a-t-il dit, est d’amener les leaders d’associations féminines à réfléchir sur le danger de l’incivisme et de la violence, en vue d’identifier les actions pour son éradication dans la région du Gôh.

Le député de Gagnoa-commune, Louis Dacoury-Tabley, a rappelé que bientôt, ce sera les élections présidentielles et l’Ong a décidé de jouer sa partition, se proposant de faire avec les femmes, le point sur les diverses contributions en matière de paix et persévérer dans la sensibilisation, afin que tous dans le département, adoptent cette pratique.

Ce climat de paix aura permis au gouvernement, de poser dans le département, de nombreux actes de développement dans plusieurs domaines, s’est réjoui l’ex-ministre des Eaux et Forêts, qui a salué la présence et participation effective de ces femmes, venues des contrées reculées du département de Gagnoa.

« Nous souhaitons que les élections d’octobre 2020, se tiennent dans la paix à Gagnoa », a-t-il dit.

Fin juin, l’Ong Groupe de contact avait organisé une première rencontre d’échanges et de partage d’expériences avec 111 chefs traditionnels, guides religieux, dans la prévention des crises et le règlement des conflits dans le département de Gagnoa. Elle compte remettre cela en août, avec la jeunesse.

Dans la même catégorie