AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Une ONG lance un projet pour la contribution des femmes à la consolidation de la cohésion sociale


Abidjan, 25 jan 2016 (AIP) – Le Secrétaire Général 1 de la Préfecture de Man, Gnangbi Diby Victoire a présidé à Man, le lancement officiel d’un projet de l’ONG International Friendship service (IFS) dénommé «Contribution des femmes à la consolidation de la cohésion sociale dans la région du Tonkpi» (Ouest).

Le projet a été monté avec l’appui de l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU FEMMES). Il vise à renforcer la cohésion et la paix en contribuant à l’apaisement du climat social par des actions des femmes sur la cohésion sociale en vue des élections locales prochaines sans heurts dans la région du Tonkpi, indique le Président de IFS, Bih Alexis.

Au cours de la cérémonie tenue samedi, une centaine de femmes «Amazones de la paix» cooptées dans les localités des départements de Man et de Danané ciblés par le projet ont été présentées. Des personnalités et élus de la région ont reçu des distinctions de «Messagers de la paix du Tonkpi». Ils ont été invités à signer un document d’engagement en faveur des femmes. La manifestation s’est achevée par l’enterrement symbolique de la «hache de guerre».

Les départements de Man et de Danané, sont confrontés entre autres à des problèmes récurrents de mésentente entre les cadres, du foncier rural renforcé par l’occupation illicite des forêts, souvent par des hommes armés.

gem/kam.

Dans la même catégorie