APS PLUS DE 147 MILLIARDS DE FRANCS CFA ALLOUÉS AU MINISTÈRE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES EN 2022 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le COMADE effectue sa rentrée politique AIP Côte d’Ivoire-AIP/Eliminatoire mondial 2023 : Les Eléphants basketteurs dominent les Guinéens (80-69) APS OMICRON : L’OMS RECOMMANDE L’AMÉLIORATION DE LA SURVEILLANCE SANITAIRE APS AÏSSATA TALL SALL SOUHAITE ’’LA POURSUITE ET L’APPROFONDISSEMENT’’ DE LA COOPÉRATION AVEC LA CHINE APS ABDOULAYE DAOUDA DIALLO : ’’LA RESTAURATION DU POSTE DE PREMIER MINISTRE N’AURA PAS D’INCIDENCE MAJEURE SUR LA LFI 2022’’ APS LIGUE 1 : NDIAMBOUR TENUE EN ÉCHEC PAR GORÉE (1-1) APS YOUSSOU NDOUR INVITE LES ETATS AFRICAINS À DAVANTAGE SOUTENIR LEURS AGENCES DE PRESSE PUBLIQUES APS OUVERTURE D’UNE RENCONTRE BILATÉRALE ENTRE LE SÉNÉGAL ET LA CHINE APS DES ARBITRES EN SÉMINAIRE DE RENFORCEMENT DE CAPACITÉS, DÉBUT DÉCEMBRE

UNE PLATEFORME DE PROMOTION DU CONSOMMER LOCAL CRÉÉE À LÉONA


  15 Novembre      31        Société (36957),

   

Louga, 15 nov (APS) – Des acteurs du développement ont mis en place ce samedi à Léona, dans le département de Louga (nord) une plateforme de promotion du consommé local, a appris l’APS.

La structure, dénommée Alliance sénégalaise pour le consommer local (ASCL) pour l’objectif de participer à l’émergence et au développement du pays, a expliqué à l’APS, Serigne Djily Samb, son président.

Il a précisé que alliance regroupe des personnes s’activant dans la promotion du consommer local, y compris des tailleurs, cordonniers, agriculteurs, pêcheurs et éleveurs entre autres.

‘’Nous devons croire en nous et consommer ce que nous produisons. Nous allons mener des campagnes de sensibilisation et nous souhaitons qu’il y ait dans chaque région et département un président et un vice-président’’, a promis M. Samb.

Il a ainsi fait part de l’engagement des membres de sillonner le pays dans le but d’intégrer d’autres acteurs participant dans la promotion du consommer local.

‘’Nous allons aider l’alliance à dérouler ses programmes et projets à travers des financements, des formations et en appuis techniques. Nous allons aussi les aider à mettre en place des stratégies pour faire du consommer local une réalité’’, a de son côté dit Madi Danfakha, chef du service régional du commerce de Louga.

Il a insisté sur le fait qu’adopter le consommé local pouvait aider à réduire le chômage des jeunes, l’exode rural, l’émigration clandestine, tout en aidant les femmes transformatrices.

Son adoption peut être un facteur de développement de la production augurant d’une réduction des importations et des gains en terme d’amélioration de la balance commerciale du pays, a fait valoir Danfakha.

Il a annoncé l’organisation prochaine par le ministère du Commerce du ‘’mois du consommé local’’ qui va se traduire par la tenue de foires, de campagnes de sensibilisation, de forum.

Il s’agira d’identifier les potentialités de chaque région, les mettre en exergue et inciter les sénégalais à changer de comportement et de mentalité par rapport au consommé local, a expliqué l’inspecteur régional du commerce de Louga.

Dans la même catégorie