MAP Forum économique Maroc-Mauritanie : Création d’une task force pour le rapprochement des communautés d’affaires MAP Trois civils tués par des hommes armés dans l’Extrême-Nord du Cameroun MAP Six morts dans une attaque d’hommes armés dans le nord du Nigeria MAP La visite du Président du Gouvernement Espagnol au Maroc inscrit les liens entre les deux pays dans une trajectoire d’évolution constante (Pdt de l’ECOSOCC de l‘Union africaine) MAP L’Espagne accorde un intérêt particulier au Maroc en tant que « pont stratégique » entre l’Afrique et l’Europe (expert sénégalais) MAP L’Afrique du Sud devrait s’endetter davantage pour couvrir ses dépenses élevées (experts) MAP Le Maroc, « un modèle en matière de sécurité et de coopération dans la région » (Commandant de l’US Africom) APS SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria APS SENEGAL-SOCIETE-HYDRAULIQUE / Magal de Daroul Moukhty : les dispositions prises pour un bon approvisionnement en eau potable, selon le DG de l’OFOR APS SENEGAL-ARTISANAT-FINANCEMENT / La DER octroie un financement de près de 32 millions à 104 artisans bijoutiers

Une plateforme numérique mise en place pour lutter contre la perte post récolte


  15 Décembre      251        Photos (4436), Technologie (988),

 

Daloa, 15 déc (AIP)- Une plateforme numérique dénommée « Agri Store », présentée, samedi, à l’ensemble des acteurs agricoles de Daloa, comprend diverses applications pour la mise en relation des différents acteurs de la chaine de valeur en guise de solutions à la commercialisation de leur production.

Le coordinateur du projet de solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’agriculture (PSNDE), Henri Danona, indiqué que ce projet, dédié au monde paysan, vise à lutter contre la pauvreté et faire la promotion de l’autonomisation de la femme rurale.

« Ce qu’on veut régler, c’est le problème du déficit d’information. Souvent l’information n’est pas disponible aussi bien que chez l’agriculteur que de ceux qui ont besoin de leur produit et cela fait que pour le pourcentage de la perte post-récolte est très élevé en Côte d’Ivoire », a-t-il expliqué.

La plateforme va permettre à l’agriculteur, selon les responsables du projet, de mieux vendre son produit et de vendre tout le produit qu’il a récolté. Pour avoir un accès confortable à la plateforme et ils ont différents outils qui seront mis à la disposition des agriculteurs et agricultrices, notamment, la création d’un porte-monnaie électrique.

Plus de 1700 acteurs ont été identifiés dans la phase pilote de ce projet dans le département de Daloa. L’objectif global est d’atteindre un million de producteurs dont 700 000 femmes, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie