Inforpress Xadrez: Antigo vice-campeão do mundo visita Cabo Verde Inforpres Lançado concurso internacional “ePOP” sobre crise ambiental aberto ao público geral ATOP Kozah/ Nouveau cadre de partenariat Togo-BM : une délégation de l’institution a échangé avec les acteurs universitaires à Kara Inforpress Decreto presidencial dá por finda comissão de serviço do embaixador Jorge Figueiredo em Angola ATOP Kloto/ Entrepreneuriat des jeunes et femmes un atelier fait le bilan des initiatives appuyées par le PNUD Inforpress Distingué par l’OMS, le Cap-Vert recevra cette année un certificat d’élimination du paludisme Inforpress Basquetebol: Cabo Verde já se prepara para a última janela africana de qualificação para o Mundial AIB Les restes mortels du président Thomas Sankara seront inhumés courant février 2023 ACP De la survie à la croissance : des équipements distribués aux femmes entrepreneures ACP La Chine engagée à accompagner la RDC dans le redressement de son industrie minière

Une plateforme numérique mise en place pour lutter contre la perte post récolte


  15 Décembre      197        Photos (4436), Technologie (780),

   

Daloa, 15 déc (AIP)- Une plateforme numérique dénommée « Agri Store », présentée, samedi, à l’ensemble des acteurs agricoles de Daloa, comprend diverses applications pour la mise en relation des différents acteurs de la chaine de valeur en guise de solutions à la commercialisation de leur production.

Le coordinateur du projet de solutions numériques pour le désenclavement des zones rurales et l’agriculture (PSNDE), Henri Danona, indiqué que ce projet, dédié au monde paysan, vise à lutter contre la pauvreté et faire la promotion de l’autonomisation de la femme rurale.

« Ce qu’on veut régler, c’est le problème du déficit d’information. Souvent l’information n’est pas disponible aussi bien que chez l’agriculteur que de ceux qui ont besoin de leur produit et cela fait que pour le pourcentage de la perte post-récolte est très élevé en Côte d’Ivoire », a-t-il expliqué.

La plateforme va permettre à l’agriculteur, selon les responsables du projet, de mieux vendre son produit et de vendre tout le produit qu’il a récolté. Pour avoir un accès confortable à la plateforme et ils ont différents outils qui seront mis à la disposition des agriculteurs et agricultrices, notamment, la création d’un porte-monnaie électrique.

Plus de 1700 acteurs ont été identifiés dans la phase pilote de ce projet dans le département de Daloa. L’objectif global est d’atteindre un million de producteurs dont 700 000 femmes, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie