AIP Côte d’Ivoire- AIP/ Le ministre Moussa Sanogo rend hommage aux femmes de Touba AIP Côte d’Ivoire-AIP/Législatives 2021 : La liste PDCI/EDS élue rend hommage au président Henri Konan Bédié AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021 : Les femmes de Daloa invitées à sensibiliser pour la paix et la cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week

UNE QUANTITÉ IMPORTANTE DE PRODUITS PLASTIQUES PROHIBÉS SAISIE À DAKAR


  9 Février      19        Société (29569),

   

Dakar, 9 fev (APS) – Une quantité importante de produits plastiques prohibés a été saisie auprès d’un industriel qui continuait d’en fabriquer clandestinement à Dakar, a annoncé, mardi, un officiel du ministère de l’Environnement et du Développement durable.

La saisie a été opérée dans le cadre d’une opération menée par la Direction de l’environnement et des établissements classés en collaboration avec une unité de la section environnement de la gendarmerie nationale, a notamment précisé Amadou Lamine Guissé.

‘’Nous avons été mis sur une piste et effectivement elle a été fructueuse parce que nous avons pris cet industriel en train de produire énormément de quantité de produits prohibés. Il continuait à fabriquer ces produits plastiques prohibés malgré toute la sensibilisation’’, a relaté M. Guissé au moment de faire le point sur cette opération.

Le secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Développement durable a insisté sur le fait qu’une telle opération menée sur instruction du ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall, entrait dans le cadre de l’application de la loi relative à la prévention et à la réduction de l’incidence sur l’environnement des produits plastiques entrée en vigueur en avril 2020.

’’Nous sommes en train d’appliquer la Loi dans toute sa rigueur. Aujourd’hui, nous saisissons, nous dressons des procès-verbaux et nous mettons à la disposition de la Justice les contrevenants qui certainement seront sanctionnés’’, a-t-il fait savoir.

Au total, 75 tonnes de produits plastiques prohibés ont été saisis dans diverses opérations menées depuis l’entrée en vigueur de la loi, chiffre qui ne tient pas compte des importantes saisies opérées par les Douanes sénégalaises, a-t-il signalé.

Cela renseigne sur la persistance de certains industriels à continuer la production de ces produits plastiques prohibés en dépit d’innombrables actions de sensibilisation pour les en dissuader, a laissé entendre Guissé.

Les produits saisis dans le cadre de cette opération seront entreposés au ministère de l’Environnement et conservés conformément à la règlementation en vigueur en attendant une décision de l’autorité judiciaire compétente, a de son côté fait savoir le Directeur de l’Environnement et des établissements classés.

Baba Dramé a toutefois dit avoir noté des avancées ‘’notables’’ en termes de changement de comportement dans le respect de la Loi.

’’Il y a toujours des récalcitrants qui pensent toujours que l’Etat va les laisser continuer à faire leurs activités. Il faudrait qu’ils comprennent qu’une Loi est votée pour être appliquée dans toute sa rigueur. Il ne s’agit plus d’aller ramener des sachets plastiques et venir les stocker et s’en arrêter là. On va ramasser ces sachets plastiques et les sanctions prévues seront appliquées’’, a-t-il expliqué.

Dans la même catégorie