APS JOJ DAKAR 2022 : IBRAHIMA WADE NOMMÉ COORDONNATEUR DU COMITÉ D’ORGANISATION APS CHEIKH AHMETH TIDIANE BÂ , NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA CAISSE DES DÉPÔTS ET CONSIGNATIONS APS ABDOUL LATIF COULIBALY, NOUVEAU PORTE-PAROLE DE LA PRÉSIDENCE AGP Boké/ 1.540 panneaux solaires offerts à 51 villages de la préfecture AGP Lancement du projet ‘’Développer l’Agriculture commerciale en Guinée’’ dans la Région AGP Conakry/Coup de pouce des autorités aux bouchers et vendeurs de bétails AGP Des insuffisances relevées en 2018 au Crédit Rural de Guinée NAN NCC advocates broadband development to drive industrial revolution APS ABDOU KARIM SALL S’ENGAGE POUR LA SAUVEGARDE DU PARC DE NIOKOLO KOBA APS ALIOU CISSÉ DOIT TROUVER « LA BONNE FORMULE’’ POUR LA COHABITATION AU SEIN DE LA TANIÈRE, SELON EL HADJ DIOUF

Une question orale adressée au ministre du Budget à l’Assemblée nationale


  21 Avril      35        Economie (24028), Finance (3785),

   

Kinshasa, 21 avril 2018 -(ACP).- Le bureau de l’Assemblée nationale a reçu vendredi une question avec débat adressée au ministre d’Etat au Budget, Pierre Kangudia Mbayi, par le député national Toussaint A longa, au sujet de la plus-value budgétaire occasionnée par la hausse du prix sur le marché de certains minerais notamment Cobalt et du cuivre.

L’auteur entend aussi recevoir du ministre d’Etat des explications sur les raisons pour lesquelles les recettes de l’Etat sont taxées au taux du jour, soit 1600 FC pour un dollar américain, tandis que les dépenses publiques, notamment la paie des agents et cadres de l’administration publique, sont effectuées à l’ancien taux de 930FC pour un dollar américain.

Selon Toussaint Alonga, le ministre d’Etat au Budget doit expliquer aux élus du peuple à qui profite la différence des taux appliqués aux fonctionnaires congolais.
ACP/YWM/BSG/Kji

Dans la même catégorie