GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualification due to technical error – GAA GNA Commonwealth Games: Ghana’s men’s quartet disqualified for flouting rules GNA Commonwealth Games: Paul Amoah breaks Ghana’s 48-year medal drought in 200m GNA We have to take the corruption fight as a personal fight – GACC alerts GNA Youth urged to avail themselves for mentorship GNA Huawei, Ministry of Communications begin cyber security training Phase II GNA Religious and traditional leaders key to domestic tax mobilization-study GNA 2022 West Africa Development Outlook proposes increased sub-regional trade, structural transformation ACP Organisation en Belgique de la croisière « Le fleuve Congo s’invite en Belgique » ACP Les 16 pays de la SADC se conviennent de mutualiser les efforts pour la révolution industrielle

UNE RALLONGE DE 45 MILLIARDS POUR LA MODERNISATION DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT


  2 Décembre      45        Environnement/Eaux/Forêts (4293),

   

Dakar, 2 déc (APS) – Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a annoncé qu’une rallonge de 45 milliards de francs CFA sera accordée au ministère de l’Environnement et du Développement durable pour le soutenir dans ses efforts de modernisation.

‘’En termes de modernisation du ministère de l’Environnement, c’est un montant de près de 45 milliards qui sera en addition de ce qui est déjà prévu. Globalement, c’est plus de 100 milliards de rallonge budgétaire qui devraient s’ajouter à ce budget important, mais bien modeste au regard des députés’’, a-t-il révélé.

Le ministre réagissait aux interpellations de plusieurs élus, qui déploraient une insuffisance du budget alloué au ministère de l’Environnement, dont le montant s’élève à 37 milliards 993 millions 685 mille 121 francs CFA.

Le ministre des Finances a promis ‘’de travailler, sans relâche, pour répondre à toutes les demandes de renfoncement de certaines directions, notamment les eaux et forêts’’.

‘’J’ai prévu, au-delà du budget, de travailler avec nos partenaires traditionnels, surtout la Banque mondiale, pour voir comment davantage doter ces structures-là, de moyens conséquents’’, a poursuivi le ministre des Finances et du Budget.

Il a justifié la hausse de 12 milliards de francs CFA sur ce budget, en invoquant le caractère transversal du ministère de l’Environnement. ‘’Ce ministère partage en commun avec d’autres ministères beaucoup de choses, comme celui de l’Industrie, des Infrastructures, des Collectivités territoriales, de l’Agriculture et même celui de l’Elevage’’, a-t-il déclaré.

‘’Un total de sept ministères intervient dans le cadre des questions environnementales. Si on prend en compte tout cela, le budget dépassera près de 100 milliards de francs CFA’’, a expliqué le ministre.

Selon lui, l’enveloppe allouée au ministère de l’Environnement « va permettre de prendre en charge tous les impactés des travaux des grands chantiers du président de la République’’.

Dans la même catégorie