MAP Les Sud-africains appelés à remettre à la police les armes à feu illégales MAP Le Conseil national de l’ordre des notaires salue les sages décisions de SM le Roi dans la gestion du dossier d’El Guerguarat MAP Gabon : Durcissement des mesures restrictives pour lutter contre la 2è vague de coronavirus MAP Afrique du Sud : Les équipes de gestion des catastrophes en alerte à l’approche du cyclone Eloise MAP La SG de l’OIF lance à Dakar un portail dédié aux ressources humaines éducatives GNA Use of Hydrogen Peroxide inactivates coronavirus – Study GNA 85 people arrested for not wearing nose masks in Koforidua GNA Okere District Assembly congratulates Dan Botwe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La direction d’une société minière échange avec les populations de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de la Marahoué prend fonction

Une réunion de haut niveau sur les mouvements transfrontaliers prévue à Yamoussoukro


  4 Décembre      14        Société (27639),

   

Abidjan, 4 déc 2020 (AIP)- Une réunion de haut niveau sur les mouvements transfrontaliers des populations se tiendra du mercredi 9 au jeudi 10 décembre 2020 à Yamoussoukro, a annoncé mercredi 3 décembre 2020, la directrice régionale du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Angèle Djohousso, au terme d’une séance de travail avec la ministre de la Solidarité , de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné.

Cette rencontre réunira la directrice régionale du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), des membres des gouvernements ivoirien et libérien, ainsi que des représentants du HCR.

Plusieurs experts qualifiés dans le domaine des mouvements de la population sont attendus. Des questions relatives à l’apatridie, au retour des exilés et la publication des chiffres concernant les réfugiés des crises avant, pendant et après les élections d’octobre 2020 qui a provoqué le mécontentement du gouvernement ivoirien seront à l’ordre du jour.

La Côte d’Ivoire est le premier pays d’Afrique et le troisième au monde à adopter des mécanismes juridiques pour la détermination du statut à l’apatridie et à prévoir un recours en première et deuxième instance.

Dans la même catégorie