AIP L’administration du lycée moderne d’Issia mécontente des résultats du premier trimestre AIP Le lycée moderne de Prikro enregistre un taux de réussite de 48% au premier trimestre AIP Le secteur informel de Ferkessédougou sensibilisé sur les avantages de la loi de finance AIP Un camion de transport termine sa course dans une résidence à Dabakala INFOPRESS Ministro da Saúde reitera que director-geral da OMS visita Cabo Verde este ano APS LE RÈGLEMENT SANITAIRE INTERNATIONAL, À L’AUNE DE LA CRISE DU COVID INFORPRESS Fogo: Câmara de São Filipe prevê reactivar biblioteca municipal este ano – plano de actividades APS BBY REMPORTE 13 DES 17 COMMUNES DU DÉPARTEMENT DE LOUGA APS CAN 2021 : UN QUART DE FINALE POUR EFFACER LA MALDONNE ÉQUATO-GUINÉENNE APS MATAM : BBY MAJORITAIRE AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET DANS SEPT DES 10 COMMUNES

UNE SÉANCE DE DÉDICACE DU ROMAN ‘’MURAMBI, LE LIVRE DES OSSEMENTS’’, JEUDI


  1 Décembre      42        Livres (201),

   

Dakar, 1er déc (APS) – Une séance de dédicace du roman ‘’Murambi, le livre des ossements’’ (Editions Zulma, 2000), de Boubacar Boris Diop, consacré au génocide rwandais, se tiendra jeudi à 13 h, à la place du Souvenir africain, à Dakar, annonce un communiqué parvenu à l’APS.

L’auteur a remporté le ‘’Neustadt International Prize for Literature’’, un prestigieux prix littéraire américain, pour cet ouvrage, en octobre dernier.

Le communiqué annonce aussi la parution, en janvier prochain, d’une nouvelle édition de ‘’Murambi, le livre des ossements’’, un ‘’roman-témoignage’’ consacré aux cent jours qu’a duré le génocide rwandais, d’avril à juillet 1994.

Boubacar Boris Diop, 75 ans, journaliste, essayiste et romancier, est aujourd’hui l’un des écrivains les plus connus d’Afrique. Son livre ‘’Les petits de la guenon’’ (Editions Philippe Rey, 2009) a été le premier roman à être traduit du wolof en anglais.

L’écrivaine américaine Toni Morrison a qualifié de ‘’miracle’’ le roman ‘’Murambi, le livre des ossements’’, qui a été produit à la suite d’une résidence d’écriture au Rwanda.

La Foire internationale du livre du Zimbabwe a classé l’ouvrage parmi les 100 meilleurs livres africains du 20e siècle.

Dans la même catégorie