GNA Tetteh Quarshie Cocoa Farm receptive facility refurbished GNA GNA staff builds capacity for in-depth Election reportage GNA NDC accuses government of deliberately failing to activate Presidential Transition process GNA Afadjato South, Nkwanta North top open defecation free league table APS LE DÉBAT SUR LA QUALITÉ DU JEU CHEZ LES LIONS EST IMPERTINENT, SELON UN ANCIEN INTERNATIONAL APS NIAMEY PRÊTE À ACCUEILLIR LA 47ÈME CONFÉRENCE DES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE L’OCI ANG Desporto/Morreu Diego Armando Maradona ANG CPLP/Governança de água e os desafios de sustentabilidade debatidos na II reunião dos ministros ANG Covid-19/Erro de fabrico levanta questões sobre testes com vacina da AstraZeneca/Oxford ANG Brexit/Ursula Von Der Leyen não garante que se chegue a acordo com o Reino Unido

Une session du CCIC- ACMA2 s’ouvre sur la redynamisation du commerce transfrontalier avec le Nigéria


  20 Octobre      11        Economie (10365),

   

Porto-Novo, 20 Oct. (ABP) – Les membres du Cadre de concertation intercommunal (CCIC) des départements de l’Ouémé Plateau, ont tenu jeudi à la maison des jeunes de Sakété, une assemblée générale ordinaire en vue de redynamiser le commerce transfrontalier avec le Nigéria, dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 du programme approche communale pour le marché agricole (ACMA2).
A cette rencontre, maires des communes bénéficiaires du programme ACMA2, points focaux et acteurs des pôles d’entreprises agricoles (PEA) ont passé au peigne fin le bilan de l’année écoulée et diagnostiqué les difficultés qui ont freiné le bon déroulement des activités dans certaines localités des communes des deux départements.
Pour le maire de la commune de Sakété, Nestor Idohou, c’est l’occasion de faire le bilan du parcours au titre de l’année 2019 à travers différentes communications.
Il a salué l’engagement renouvelé des membres du Cadre de concertation intercommunal de l’Ouémé et du Plateau qui selon lui a été la « clé de voûte de beaucoup de réalisations dont CCIC peut s’enorgueillir aujourd’hui ».
Aussi, a-t-il dit sa gratitude à l’endroit des responsables du programme ACMA2 ainsi que ceux de l’Ambassade du Royaume des pays Bas dont, souligne M. Idohou, les interventions vont impacter durablement les pôles d’entreprise agricole et partant le développement de l’économie locale qui est la préoccupation permanente des élus.
Le maire de Sakété a par ailleurs, souhaité au nom de ses pairs qu’une troisième phase du programme ACMA soit une réalité à l’échéance de la 2ème phase tout en réitérant leur engagement à œuvrer de concert avec l’équipe du programme pour l’atteinte des objectifs visés.
Le président sortant du cadre de concertation intercommunale Ouémé-Plateau, Raymond Fafoumi pour sa part, a présenté brièvement les objectifs du CCIC aux nouveaux élus communaux, leur a rappelé également quelques-unes des attentes des acteurs des pôles d’entreprise agricole et appelé à pérenniser les acquis du programme ACMA2, notamment l’entretien des infrastructures réalisées.
Rappelons que plusieurs communications dont une présentation sur le CCIC, sa mission et ses objectifs ont meublé les travaux de cette assemblée générale.

Dans la même catégorie