APS CHAN : Les Lions locaux défient en finale les Fennecs d’Algérie, samedi APS Modou Diagne Fada annonce de nouveaux investissements pour la SONACOS APS Sédhiou : Plaidoyer pour la construction du pont de Temento APS Le Grand stade d’Agadir ou la forteresse sportive des montagnes de l’Anti-Atlas APS Yankhoba Diattara pose la première du stade municipal de Cambérène APS Sédhiou : 50 logements prévus dans la région au cours de l’année 2023 (ministre) APS La Corée du Sud souhaite mettre en place un centre de variétés de riz dans le sud du pays (ambassadeur) APS UGB : la Coordination des étudiants lève son mot d’ordre de grève (communiqué) APS Keur Massar: Issakha Diop demande l’accélération du rythme d’exécution des ouvrages contre les inondations AIP Modou Diagne Fada juge « extrêmement infime » la quantité de 373 tonnes d’arachides à Louga

Une société de technologie veut œuvrer à la formation des talents


  13 Août      52        Technologie (778),

   

Abidjan 13 août 2020 (AIP) – La société de technologie Huawei a exprimé sa volonté de former les talents en Côte d’Ivoire, en vue d’accompagner le gouvernement dans son élan de développement technologique.

Cette décision a été annoncée mercredi 12 août 2020, à Abidjan aux journalistes par le vice-président relations publiques de l’Afrique sub-saharienne, région Afrique du Nord, Loïse Tamalgo, lors d’un diner.

Selon M. Tamalgo, les jeunes ivoiriens ont des potentialités dans le domaine de la technologie, un atout qui doit être encadré pour permettre au pays d’en profiter. Il a donné l’exemple de 35 startups qui ont mis en place des systèmes de paiement électronique tant dans le secteur rural qu’urbain.

« La Côte d’Ivoire a une jeunesse qui a beaucoup d’idées », a-t-il renchérit, précisant que sa structure procèdera par des hackatons pour déceler les potentialités.

Crée en 1987, Huawei est présent en Côte d’Ivoire depuis 2004. Il exerce dans le domaine des réseaux de télécommunications, l’informatique, les appareils connectés et les services sur le Cloud. L’entreprise entend mettre en place un cadre d’échanges avec la presse, pour marquer son ouverture.

La directrice de l’Agence ivoirienne de presse (AIP), Mme Barry Sana Oumou, a salué la démarche et souhaité un partenariat dynamique avec la presse.

Dans la même catégorie