MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce MAP Eliminatoires CAN-2019 (Gr.B/6è et dernière journée): Le Cameroun bat les Comores (3-0) et accompagne le Maroc à la phase finale AGP Clôture de la Semaine Africaine du Climat : les décideurs africains mettent en lumière les opportunités des plans nationaux AGP Bénin/Dixinn: démarrage effectif du dépôt des dossiers de candidature pour le recrutement au sein de l’armée ACI CONGO: LES DROITS ELEVES DE PEAGE, FACTEURS DE PENURIE DE CARBURANT ACI CONGO: PRESERVER LES RESSOURCES POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE ACI CONGO: UN REBOND DE LA CROISSANCE SOUS REGIONALE EN 2019

Une structure de micro-finance lance « la méso-finance » au service des start-up


   

Abidjan, 27 mai 2015 (AIP) – Spécialisé dans le financement des PME et des entrepreneurs en Afrique, le Groupe Cofina annonce le lancement de Cofina StartUp House, le premier incubateur créé par une institution financière dans la sous-région.

« Pour résoudre le problème de l’hébergement, de l’accompagnement et du financement, nous avons décidé de lancer Cofina StartUp House, une solution qui offre aux start-up sélectionnées un écosystème leur permettant de passer la phase particulièrement critique de l’amorçage », explique Jean-Luc Konan, président directeur général du Groupe Cofina, dans un communiqué parvenu mardi à l’AIP.

Présent en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Sénégal, le groupe Cofina est la première institution de mésofinance en Afrique.

Le segment de la mésofinance s’adresse aux Petites et moyennes entreprises (PME) dont les besoins de financement sont devenus trop importants pour les institutions de microfinance, mais dont la structure entrepreneuriale reste insuffisamment formelle pour créer en partenariat avec des grands groupes et des sociétés actives dans des domaines d’activité variés (systèmes d’information, télécoms, expertise comptable, assistance juridique et fiscale, communication, social media, formation). Cofina StartUp House hébergera les jeunes pousses sélectionnées dans ses locaux à Abidjan et à Dakar.

Avec le développement des nouvelles technologies, les start-up sont en plein essor sur le continent. Au total, 40% d’entre elles font faillite durant leur première année d’existence, notamment en raison d’un manque de financement et de l’absence d’accompagnement.

Cet incubateur proposera des solutions de monitoring avec les experts du groupe Cofina et ses partenaires, ainsi que des possibilités de rencontres avec des experts, des entrepreneurs et des investisseurs ou encore des formations.

Pour le Groupe Cofina, la promotion de l’inclusion financière passe prioritairement par le financement des PME et des entrepreneurs, moteurs des économies africaines.

« Avec Cofina StartUp House, nous voulons participer à l’essor des champions de demain. Une génération d’entrepreneurs brillants existe déjà : il suffit de bien l’accompagner et de bien la conseiller pour qu’elle donne du souffle à l’économie africaine », conclut Jean-Luc Konan.

Présent en Côte d’Ivoire, en Guinée et au Sénégal, Cofina est la première institution de mésofinance en Afrique. Ce segment de l’activité bancaire s’adresse spécifiquement aux PME dont les besoins de financement dépassent les capacités des institutions de micro-finance, mais qui ne sont pas assez structurées pour satisfaire les exigences des banques commerciales. Le montant moyen des prêts de mésofinance est compris entre 10.000 et 500.000 euros (1 eur0 = 655,957 FCFA).

En Afrique, le déficit de financement des PME s’élève à 140 milliards de dollars (1 dollar = 600 FCFA). Seules 6,4% des PME subsahariennes déclarent avoir eu accès à un financement.

Lancé en 2013, le Groupe Cofina compte déjà 17.500 clients pour un total de bilan de 19 milliards de FCFA et un produit net bancaire de 885 millions de FCFA (1,3 million d’euros) au 31 mars 2015. Depuis sa création, Cofina a financé 3.500 projets auprès de 1.509 entreprises et permis ainsi la création de 7.545 emplois dans ses trois pays d’intervention. En outre, le Groupe Cofina prévoit de s’implanter dans trois nouveaux pays en 2015, au Congo-Brazzaville, au Gabon et au Mali.

Cofina StartUp House s’adresse à tous les projets innovants à fort potentiel de développement étudiés et sélectionnés en fonction d’un certain nombre de critères d’éligibilité.

aaa/cmas.

Dans la même catégorie